Accéder au contenu principal

[Sortie] Paris est Ludique 2018

Aie !! Près d'un mois sans poster de nouvel article. Il faut dire que cette fin d'année scolaire est bien remplie. C'est donc de retour de classe découverte que je suis directement allé à Paris est Ludique 2018 avec Rylanor et Minuit. Seulement le dimanche, car samedi, c'était journée LSU... Autant vous dire que contrairement aux autres années, je n'avais rien prévu, je ne m'étais même pas renseigné sur les stands et les sorties.

Et cette année, sans temps pour préparer notre venue, après m'être couché à 2 heures du matin et avoir donné le biberon à 7h30 que je me prépare à partir. Message What's App de Minuit, il ne se sent pas bien et ne viendra pas. Rylanor arrive, nous filons faire le plein d'essence. Et je me rends compte que je n'ai pas les papiers de la voiture. Retour par l'appart', et on repart. On arrive 30 minutes avant l'ouverture. Mais c'est le temps qu'il nous a fallu pour trouver une place. Bonne nouvelle, c'est gratuit le dimanche. On marche jusqu'à l'entrée de PeL. 
Lorsqu'on arrive, la queue avec billet (ce qui était mon cas) mesure facilement 150 mètres. Alors que celle sans billet est vide. Je me décide à en prendre un nouveau, histoire d'aller plus vite, et en cherchant à sortir mon porte-monnaie, je me rends compte que je ne l'ai pas. Non sans stress, nous retournons à la voiture, où bien heureusement, il m'attendait sur la banquette arrière. On retourne à PeL, il est 11 heures lorsque enfin, nous entrons (mais je peux alors utiliser mon billet car la file est vide). Qui a dit journée lose !?


C'est mon 4e PeL, je crois. Donc, comme d'hab, les valeurs sûres que j'ai en tête, c'est les Space Cowboys, Days of Wonders, Bombyx, et quelques autres... 
Evidemment, comme d'habitude, on fonce vers la partie figurines car je voulais essayer Salomon Kane afin de confirmer mon Early Bird. Trop de monde, les tables n'ont pas désempli de la journée. Je me suis contenté d'une balade, et de quelques photos. 

Un diorama :

Des décors Joan of Arc pour Kenozan qui tente de me narguer par mail avec le gros monstre ailé à côté d'Atlas de Mythic Battles. Je n'arrive toujours pas à me décider pour Salomon Kane. Pour l'instant, j'ai un early bird mais vais-je le garder...


Je trouvais les render des figs trop digitalisé à cause de la sculpture 3D donc j'ai été faire un tour devant les vitrines. En réalité, il y a de très belle pièce même s'il faut garder en tête que c'est sans doute de la résine et que la qualité sera un peu moindre. Oui car là, il n'y a aucune trace de moulage. Je trouve le serpent nickel. Que de chemin parcouru depuis les sculptures de Conan (oui, il y a des gens de l'équipe de Conan). 

Une fois peintes, avec ce niveau, elles font chialer...


Et encore un peu de Joan of Arc pour Keno. La peinture est ouf...


A côté, il y avait le stand CMON, et je voulais voir à quoi ressemblait A song of ice and fire. C'est beau. Encore une fois, la sculpture numérique a un côté dérangeant que je ne saurai expliquer mais que je n'apprécie pas. C'est un peu le même effet que l'aéro pour lequel j'overdose... 

Et puis nous sommes allés du côté des jeux de société...
Après plusieurs minutes d'attente devant le stand Bombyx, pour tester Imaginarium qui m'intéresse un peu quand même, on finit par se tourner sur le stand d'à côté, et on teste le nouveau Aventuriers du Rail (du taxis !!) : New York.

Honnêtement, c'est brillant. On y retrouve tout le plaisir d'un Ticket to Ride classique en 10min à 2 mais en mode stressé comme à la fin d'une partie de l'original. C'est très sympa, et pas cher. Il arrivera dans ma prochaine commande Philibert. 

Le second jeu que nous avons testé est Kitshen Rush. Je ne connaissais pas du tout, et c'est énorme. Les sabliers représentent des employés d'une cuisine qu'il faut placer au bon endroit pour faire les actions. Il faut attendre le moment où ils se sont écoulés pour les réutiliser. 

C'est presque un coup de cœur car si le jeu est génial, la direction artistique est très mauvaise. Même si nous avons joué sur un proto presque terminé. D'abord, les illustrations ne me plaisent pas, mais bon, cela dépend des goûts de chacun. Non, ce qui ne va pas, c'est les logo pas toujours clairs, surtout dans un jeu minuté, les cartes vides centrées vers le haut, la police d'écriture... Bref, on est proche du chef d'oeuvre mais l'éditeur GAG n'a pas su le rendre sexy, ou en tout cas, l'adapté à notre marché.  

Toujours pas de place pour Imaginarium. Alors le 3e jeu auquel nous avons joué est Photosynthesis avec un père et sa fille. La thématique est intéressante, le mécanisme du soleil est très sympa mais il lui manque un petit quelque chose pour en faire un très bon jeu. Nous avons tout de même passé un bon moment et la règle experte propose un déki intéressant. 


Voilà qu'il est déjà 16h et qu'il faut rentrer. Dans l'ensemble, ce PeL a été un peu décevant car nous ne l'avions pas préparé et que nous y sommes allés au feeling. Beaucoup de perte de temps à attendre avant de se décider à partir. On ne s'est ni occupé des auteurs ni des protos en test... Bref, on était à la ramasse. Dommage ! L'année prochaine, j'éviterai de faire ma classe D juste avant. 

Sinon, avant de partir, nous sommes passés par le stand Pixie avec Pearl Games et Holy Grail Games et il nous a semblé voir des jeux prometteurs. Museum semble très sympa.  

Sinon, l'organisation est toujours au poil même si mon sandwich merguez était franchement dégueux !! 

Commentaires

  1. Hello,
    Merci pour le compte rendu et les photos. J'appréhende la partie JDS via les blogs comme je n'ai pas eu le temps de m'échapper faire un tour...

    RépondreSupprimer
  2. Merci Brauwan,
    Quel stand tenais-tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais sur le stand d'Alkemy Le samedi à faire de la démo de jeu. Et le dimanche sur le Stand de Ravage à faire des jouer des jeux en bois !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Best of du mois

[Zombicide - Rue Morgue] Campagne perso "Supercopter" : Mission No Way Out

On aurait dû se rendre compte que tout allait trop bien. Il y a deux heures, on s'est posé dans une zone prometteuse pour l'explorer. On ne se doutait pas que l'hélico attirerait autant de zombies. Maintenant, on est coincé dans un long bâtiment a essayer de retourner à l'hélico. Les portes ont été fracturées, les zombies ne vont pas mettre longtemps à nous rejoindre. J'adore affronter les zombies dans des pièces étroites... Non, sérieusement...   
Dans le cadre de la campagne, nous avons décidé de jouer le deuxième scénario en niveau d'alerte jaune, même si nos personnages sont encore en bleu au niveau de l'XP.

Le personnage décédé dans le scénario précédent (James) a été remplacé par Jane. Dan, Bear, Jane, Terry, Cathy et Louise sont dans le bâtiment.

Enfin, chacun des gars ayant participé au scénario précédent a pu garder l'une de ses armes. Dan possède toujours sa hache mais Bear a un sabre. Dans l'autre équipe, Louise a un fusil. Je ne me rappe…

Dan Abnett - Les Fantômes de Gaunt - Cycle IV - Le Maître de Guerre

Après le succès de leur mission désespérée sur Salvation's Reach, le Colonel-Commissaire Gaunt et le Premier et Unique de Tanith se hâtent vers le monde-forge d'Urdesh, d'une valeur stratégique cruciale, qui se trouve assiégé par les armées brutales d'Anarch Sek. Toutefois, l'enjeu pourrait ne pas se résumer à une planète. Les forces impériales ont tenté de diviser l'ennemi pour le vaincre, mais si le Maître de Guerre Macaroth dirige personnellement la campagne d'Urdesh, il se peut que l'assaut du Grand Ennnemi ait un tout autre but - décapiter d'un coup la structure de commandement impériale. Le Maître de Guerre s'expose-t-il imprudemment? Les Fantômes de Gaunt pourront-ils le protéger de tant de tueurs et de machines de guerre du Chaos? Écrit par Dan Abnett.
Qu'est-ce que c'est bon de retrouver une nouvelle histoire des Fantômes de Gaunt après plusieurs années d'attente. On y retrouve vite sa place, on se sent bien parmi les siens.…

[Zombicide - Rue Morgue] Campagne perso "Supercopter" - Mission Gas Run

Salut, moi, c'est Dan. On a trouvé un hélicoptère sur le toit de la clinique. Il va nous falloir une sacrée quantité de fuel pour le faire fonctionner car on veut explorer l'ensemble de la ville. Malheureusement, les portes qui mènent à l'hélico sont sécurisées et il va falloir que l'on trouve le pass pour y avoir accès. 
J'ai réuni mes potes Bear, James, Terry, Cathy et Louise. Et on y va !!  Des gens semblent avoir vécu ici depuis la contagion. Et malheureusement, maintenant, ils sont morts.  
On a décidé d'utiliser la technique habituelle, celle qui nous a maintenu en vie jusque là. On fouille vite fait la pièce où l'on se trouve, et on fonce !

Pas grand monde dans le bâtiment, on a de la chance. Ah non, il y a une de ses conneries d'Abo ! On se retrouve très vite dans la rue, à la l'angle. Histoire d'avoir une vue sur l'ensemble de la zone. Et on laisse sortir. 
On opte pour faire le tour du bâtiment, en laissant l'abomination faire…

[Black Library] Horus Heresy - L'oeil de Terra

La galaxie brûle sur l'ordre d'Horus, et chaque instant coûte un milliard de vies – mais ce ne fut pas toujours le cas. Il fut un temps, le titre de Maître de Guerre était synonyme d'honneur et de loyauté. Il représentait le parangon de la fierté et de la puissance des légions space marines. Nul ne sait s'il est seulement possible de commencer à comprendre à quel point l'amertume peut venir à bout des esprits les plus inébranlables…
En remontant les fils du destin entremêlés autour des primarchs et de leurs fils, Aaron Dembski-Bowden, Graham McNeill, Gav Thorpe et bien d'autres, tentent d'y voir plus clair, à travers quinze récits, dont le roman court "Aurelian" par Aaron Dembski-Bowden, qui raconte le pèlerinage de Lorgar dans l'Œil de la Terreur.
Le Loup de Cendre et de Feu par Graham McNeill
Cette longue histoire qui nous montre le lien entre l'Empereur et Horus ne m'a pas emballé du tout. C'est sympa mais sans plus. Elle n'ap…

Tiny Epic Zombies, le nouveau venu

Quelle surprise hier de voir arriver dans ma boîte aux lettres Tiny Epic Zombies ! J'avais Kickstarté ce jeu en début d'année, et la livraison était prévue pour novembre. Visiblement chez Gamelyn Games ils savent faire des Kickstarter et livrer même AVANT les délais annoncés !
On retrouve le concept du "Tiny Epic" c'est à dire un jeu dans une petite boite pour une partie entre 30 minutes et 1 heure. Le thème cette fois-ci sera les zombies, une manière de réutiliser les ITEMeeples, ces petits Meeples en plastique pouvant porter des objets qu'on avait vu à l'oeuvre dans le très bon Tiny Epic Quest.
Il est 21h15, j'ai donc officiellement le temps de me lancer dans une partie, on y va !
Bon tout d'abord la lecture des règles, j'ai pris le jeu en anglais donc ça prend un peu plus de temps ... La mise en place du jeu en solo :  On joue donc deux survivants au lieu d'un, et on peut choisir son niveau de difficulté en réglant le nombre de "v…