Accéder au contenu principal

[Space Cowboys] TIME Stories

S'il y a un jeu que j'adore, c'est Time Stories, créé par Manuel Rozoy et édité par les talentueux Space Cowboys. Malheureusement, très difficile de vous en parler sans vous spoiler. Et en vérité, cela fait des mois que j'hésite à rédiger cet article. Mais bon... Après réflexion, je pense qu'il est possible d'en dire un peu plus sans rien dévoiler. 

Commençons par expliquer le thème du jeu. Vous êtes des voyageurs temporels, envoyés dans différentes époques pour réaliser des missions. Au cours de vos missions, vous entrez dans des réceptacles à la manière de la série Code Quantum (pour ceux qui étaient là dans les années 90!). La boite de base est une matrice pour jouer des scénarios à usage unique entre le JDR et le point & clic. A chaque fois que vous voyagez dans le temps, vous entamez un run qu'il faut finir avant la fin du temps imparti. Si c'est un échec, et ça l'est souvent..., il faut lancer un second run. Certaines découvertes précédentes restent, alors qu'il faut retrouver le reste. 
Personnellement, et pour notre groupe de joueurs, c'est un jeu excellent. 


La boite de base contient le scénario Asylum. Une ambiance glauque, dans un asile du XIXe siècle. Vous avez pour mission de fermer un portail démoniaque. Pour les joueurs roleplay, les réceptacles sont tous des clients de l'établissement, alors autant vous dire qu'il faut s'en donner à cœur joie. On a adoré ce scénario même si c'est vrai qu'avec le recul des autres, il se contente d'utiliser les mécanismes de base... En même temps, c'est la boite de base, non ?!

Nous avons joué ce scénario en 2 soirées. La première a été composé d'un run d'au moins deux heures ; la seconde d'un run plus court d'au moins 1h30 pour explorer les autres possibilités de l'asile. La dernière, pour aller droit vers la fin en 30 minutes. 

The Marcy Case est une enquête de police dont l'objectif est de retrouver une jeune fille disparue. Mais très vite, ça dégénère en une contagion de zombies. Franchement, au début, on s'est dit que l'on en avait assez des zombies... Et on l'a fait seulement en 3e. Mais honnêtement, il est terrible et c'est l'un de nos préférés. 

Avec l'expérience, il a été réalisé en une seule soirée, en à peu près 2h30. Il nous a tout de même nécessité 3 runs. On aime tout explorer...  


Chaque jeu de cartes est dessiné par un seul dessinateur qui impose sa touche. Celui-ci est très classe. 

Voilà à quoi ressemble le plateau. Les unités de temps sont au centre, déterminées par le scénario. La carte est en haut à gauche. 
La pile de carte représente les lieux que nous pouvons visiter (en fonction de la carte), puis on détaille le lieu choisi sur les cases lettrées. Cela forme un panorama. Les joueurs (représentés par les pions en bois blanc) choisissent la carte qu'ils veulent consulter en la retournant et en la lisant. Bien sûr, tout cela prend du temps.
Lorsque que l'on découvre des choses, on prend la carte élément correspondant en haut à droite. 


Le scénario que nous avons fait en deuxième est la Prophétie des Dragons. Celui-ci est un dongeon crawler classique dans une autre époque d'une autre planète (si mes souvenirs sont corrects). Ils m'ont un peu perdu sur le postulat de départ. La encore, une faille doit être refermée. 
Après, j'ai aimé les clins d’œil aux DC et autres JDR de notre adolescence, j'ai apprécié le mécanisme en cours de scénario sur la ligne de temps, mais dans l'ensemble, c'est de loin celui que j'ai le moins apprécié. Beaucoup trop de bastons, et donc d'aléatoire.  

Je n'en ai pas encore parlé, mais chaque réceptacle possède des caractéristiques propres et des règles spéciales. Les caractéristiques dépendent des scénarios. En faite, le jeu de base propose des jetons qui permettent de faire varier leur utilité. 

Pour les combats ou autres épreuves, on lance des dés. 

Nous l'avons joué en une seule soirée, 2 runs, mais la partie a duré plus de 3 heures. 



Sous le masque est le dernier scénario que nous avons joué. Ici, une nouvelle mécanique de switch de personnage assez intéressante et un scénario très sympa. 

Nous l'avons joué en une seule soirée d'à peu près 2h30 et deux runs. Un bon moment moins si j'accroche moins aux illustrations que je trouve trop moderne pour le thème. 




Expédition : Endurance est une expérience géniale. Vous êtes captif d'un navire prisonnier des glaces de l'Arctique. L'ambiance est énorme, la folie omniprésente. Un de nos scénarios préférés même si son gros défaut est sa durée, moins d'une heure trente et un seul run pour le finir. 

Je vous parlerai des prochains scénarios lorsque nous les auront fait. J'ai en ma possession Lumen Fidei et Estrella Drive. J'espère vous avoir convaincu que ce jeu a usage unique est une pépite et que pour l'expérience, il faut le tester. Comme vous l'avez vu, certain scénario permettent de passer une grosse soirée de jeu, ou deux plus petites histoires de jouer à autre chose. 

Si vous avez des goûts proches des nôtres, dans l'ordre, notre top est : 
  1. The Marcy Case
  2. Expédition : Endurance
  3. Asylum

Sur les salons, une intro au prochain scénario Frères de la côte est proposée et est très sympa. On attend avec impatience le prochain. 

Je ne vous l'ai pas dit, mais les scénarios laissent entrevoir une trame générale qui me passionne, et que le site Time Chronicle développe au fur et à mesure. C'est très très bon...  


Commentaires

  1. Pour le coup j'ai testé le premier scénario de Time Stories, et moi le principe de devoir refaire le même scénario plusieurs fois ne m'a pas du tout emballé ...
    A quoi bon au final ? Je trouve que le support n'est pas adapté, on est d'avantage dans un jeu vidéo que dans un jeu de société.
    Pour tout dire on a démarré le scénario Marcy Case, et on ne l'a même pas fini tellement on s'ennuyait ...

    Comme quoi les goûts et les couleurs ...

    RépondreSupprimer
  2. C'est avant tout un jeu d'ambiance qui raconte une histoire, comme un JDR, et c'est sûr qu'à 2 ou à 4, ça change pas mal de chose. Surtout, il faut des gars qui jouent réellement leurs personnages.
    En même temps, tu n'aimes déjà pas Sherlock Holmes Detective Conseils, alors... Peut être que ton truc, ce n'est pas les jeux narratifs... ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un jeu qui manque clairement de dés !
      Non je n'ai rien contre les jeux narratifs, moi c'est le côté refaire le tout plusieurs fois qui m'a saoulé.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Best of du mois

[Zombicide - Rue Morgue] Campagne perso "Supercopter" : Mission No Way Out

On aurait dû se rendre compte que tout allait trop bien. Il y a deux heures, on s'est posé dans une zone prometteuse pour l'explorer. On ne se doutait pas que l'hélico attirerait autant de zombies. Maintenant, on est coincé dans un long bâtiment a essayer de retourner à l'hélico. Les portes ont été fracturées, les zombies ne vont pas mettre longtemps à nous rejoindre. J'adore affronter les zombies dans des pièces étroites... Non, sérieusement...   
Dans le cadre de la campagne, nous avons décidé de jouer le deuxième scénario en niveau d'alerte jaune, même si nos personnages sont encore en bleu au niveau de l'XP.

Le personnage décédé dans le scénario précédent (James) a été remplacé par Jane. Dan, Bear, Jane, Terry, Cathy et Louise sont dans le bâtiment.

Enfin, chacun des gars ayant participé au scénario précédent a pu garder l'une de ses armes. Dan possède toujours sa hache mais Bear a un sabre. Dans l'autre équipe, Louise a un fusil. Je ne me rappe…

Dan Abnett - Les Fantômes de Gaunt - Cycle IV - Le Maître de Guerre

Après le succès de leur mission désespérée sur Salvation's Reach, le Colonel-Commissaire Gaunt et le Premier et Unique de Tanith se hâtent vers le monde-forge d'Urdesh, d'une valeur stratégique cruciale, qui se trouve assiégé par les armées brutales d'Anarch Sek. Toutefois, l'enjeu pourrait ne pas se résumer à une planète. Les forces impériales ont tenté de diviser l'ennemi pour le vaincre, mais si le Maître de Guerre Macaroth dirige personnellement la campagne d'Urdesh, il se peut que l'assaut du Grand Ennnemi ait un tout autre but - décapiter d'un coup la structure de commandement impériale. Le Maître de Guerre s'expose-t-il imprudemment? Les Fantômes de Gaunt pourront-ils le protéger de tant de tueurs et de machines de guerre du Chaos? Écrit par Dan Abnett.
Qu'est-ce que c'est bon de retrouver une nouvelle histoire des Fantômes de Gaunt après plusieurs années d'attente. On y retrouve vite sa place, on se sent bien parmi les siens.…

[Zombicide - Rue Morgue] Campagne perso "Supercopter" - Mission Gas Run

Salut, moi, c'est Dan. On a trouvé un hélicoptère sur le toit de la clinique. Il va nous falloir une sacrée quantité de fuel pour le faire fonctionner car on veut explorer l'ensemble de la ville. Malheureusement, les portes qui mènent à l'hélico sont sécurisées et il va falloir que l'on trouve le pass pour y avoir accès. 
J'ai réuni mes potes Bear, James, Terry, Cathy et Louise. Et on y va !!  Des gens semblent avoir vécu ici depuis la contagion. Et malheureusement, maintenant, ils sont morts.  
On a décidé d'utiliser la technique habituelle, celle qui nous a maintenu en vie jusque là. On fouille vite fait la pièce où l'on se trouve, et on fonce !

Pas grand monde dans le bâtiment, on a de la chance. Ah non, il y a une de ses conneries d'Abo ! On se retrouve très vite dans la rue, à la l'angle. Histoire d'avoir une vue sur l'ensemble de la zone. Et on laisse sortir. 
On opte pour faire le tour du bâtiment, en laissant l'abomination faire…

[Black Library] Horus Heresy - L'oeil de Terra

La galaxie brûle sur l'ordre d'Horus, et chaque instant coûte un milliard de vies – mais ce ne fut pas toujours le cas. Il fut un temps, le titre de Maître de Guerre était synonyme d'honneur et de loyauté. Il représentait le parangon de la fierté et de la puissance des légions space marines. Nul ne sait s'il est seulement possible de commencer à comprendre à quel point l'amertume peut venir à bout des esprits les plus inébranlables…
En remontant les fils du destin entremêlés autour des primarchs et de leurs fils, Aaron Dembski-Bowden, Graham McNeill, Gav Thorpe et bien d'autres, tentent d'y voir plus clair, à travers quinze récits, dont le roman court "Aurelian" par Aaron Dembski-Bowden, qui raconte le pèlerinage de Lorgar dans l'Œil de la Terreur.
Le Loup de Cendre et de Feu par Graham McNeill
Cette longue histoire qui nous montre le lien entre l'Empereur et Horus ne m'a pas emballé du tout. C'est sympa mais sans plus. Elle n'ap…

Tiny Epic Zombies, le nouveau venu

Quelle surprise hier de voir arriver dans ma boîte aux lettres Tiny Epic Zombies ! J'avais Kickstarté ce jeu en début d'année, et la livraison était prévue pour novembre. Visiblement chez Gamelyn Games ils savent faire des Kickstarter et livrer même AVANT les délais annoncés !
On retrouve le concept du "Tiny Epic" c'est à dire un jeu dans une petite boite pour une partie entre 30 minutes et 1 heure. Le thème cette fois-ci sera les zombies, une manière de réutiliser les ITEMeeples, ces petits Meeples en plastique pouvant porter des objets qu'on avait vu à l'oeuvre dans le très bon Tiny Epic Quest.
Il est 21h15, j'ai donc officiellement le temps de me lancer dans une partie, on y va !
Bon tout d'abord la lecture des règles, j'ai pris le jeu en anglais donc ça prend un peu plus de temps ... La mise en place du jeu en solo :  On joue donc deux survivants au lieu d'un, et on peut choisir son niveau de difficulté en réglant le nombre de "v…