Accéder au contenu principal

[Space Cowboys] TIME Stories

S'il y a un jeu que j'adore, c'est Time Stories, créé par Manuel Rozoy et édité par les talentueux Space Cowboys. Malheureusement, très difficile de vous en parler sans vous spoiler. Et en vérité, cela fait des mois que j'hésite à rédiger cet article. Mais bon... Après réflexion, je pense qu'il est possible d'en dire un peu plus sans rien dévoiler. 

Commençons par expliquer le thème du jeu. Vous êtes des voyageurs temporels, envoyés dans différentes époques pour réaliser des missions. Au cours de vos missions, vous entrez dans des réceptacles à la manière de la série Code Quantum (pour ceux qui étaient là dans les années 90!). La boite de base est une matrice pour jouer des scénarios à usage unique entre le JDR et le point & clic. A chaque fois que vous voyagez dans le temps, vous entamez un run qu'il faut finir avant la fin du temps imparti. Si c'est un échec, et ça l'est souvent..., il faut lancer un second run. Certaines découvertes précédentes restent, alors qu'il faut retrouver le reste. 
Personnellement, et pour notre groupe de joueurs, c'est un jeu excellent. 


La boite de base contient le scénario Asylum. Une ambiance glauque, dans un asile du XIXe siècle. Vous avez pour mission de fermer un portail démoniaque. Pour les joueurs roleplay, les réceptacles sont tous des clients de l'établissement, alors autant vous dire qu'il faut s'en donner à cœur joie. On a adoré ce scénario même si c'est vrai qu'avec le recul des autres, il se contente d'utiliser les mécanismes de base... En même temps, c'est la boite de base, non ?!

Nous avons joué ce scénario en 2 soirées. La première a été composé d'un run d'au moins deux heures ; la seconde d'un run plus court d'au moins 1h30 pour explorer les autres possibilités de l'asile. La dernière, pour aller droit vers la fin en 30 minutes. 

The Marcy Case est une enquête de police dont l'objectif est de retrouver une jeune fille disparue. Mais très vite, ça dégénère en une contagion de zombies. Franchement, au début, on s'est dit que l'on en avait assez des zombies... Et on l'a fait seulement en 3e. Mais honnêtement, il est terrible et c'est l'un de nos préférés. 

Avec l'expérience, il a été réalisé en une seule soirée, en à peu près 2h30. Il nous a tout de même nécessité 3 runs. On aime tout explorer...  


Chaque jeu de cartes est dessiné par un seul dessinateur qui impose sa touche. Celui-ci est très classe. 

Voilà à quoi ressemble le plateau. Les unités de temps sont au centre, déterminées par le scénario. La carte est en haut à gauche. 
La pile de carte représente les lieux que nous pouvons visiter (en fonction de la carte), puis on détaille le lieu choisi sur les cases lettrées. Cela forme un panorama. Les joueurs (représentés par les pions en bois blanc) choisissent la carte qu'ils veulent consulter en la retournant et en la lisant. Bien sûr, tout cela prend du temps.
Lorsque que l'on découvre des choses, on prend la carte élément correspondant en haut à droite. 


Le scénario que nous avons fait en deuxième est la Prophétie des Dragons. Celui-ci est un dongeon crawler classique dans une autre époque d'une autre planète (si mes souvenirs sont corrects). Ils m'ont un peu perdu sur le postulat de départ. La encore, une faille doit être refermée. 
Après, j'ai aimé les clins d’œil aux DC et autres JDR de notre adolescence, j'ai apprécié le mécanisme en cours de scénario sur la ligne de temps, mais dans l'ensemble, c'est de loin celui que j'ai le moins apprécié. Beaucoup trop de bastons, et donc d'aléatoire.  

Je n'en ai pas encore parlé, mais chaque réceptacle possède des caractéristiques propres et des règles spéciales. Les caractéristiques dépendent des scénarios. En faite, le jeu de base propose des jetons qui permettent de faire varier leur utilité. 

Pour les combats ou autres épreuves, on lance des dés. 

Nous l'avons joué en une seule soirée, 2 runs, mais la partie a duré plus de 3 heures. 



Sous le masque est le dernier scénario que nous avons joué. Ici, une nouvelle mécanique de switch de personnage assez intéressante et un scénario très sympa. 

Nous l'avons joué en une seule soirée d'à peu près 2h30 et deux runs. Un bon moment moins si j'accroche moins aux illustrations que je trouve trop moderne pour le thème. 




Expédition : Endurance est une expérience géniale. Vous êtes captif d'un navire prisonnier des glaces de l'Arctique. L'ambiance est énorme, la folie omniprésente. Un de nos scénarios préférés même si son gros défaut est sa durée, moins d'une heure trente et un seul run pour le finir. 

Je vous parlerai des prochains scénarios lorsque nous les auront fait. J'ai en ma possession Lumen Fidei et Estrella Drive. J'espère vous avoir convaincu que ce jeu a usage unique est une pépite et que pour l'expérience, il faut le tester. Comme vous l'avez vu, certain scénario permettent de passer une grosse soirée de jeu, ou deux plus petites histoires de jouer à autre chose. 

Si vous avez des goûts proches des nôtres, dans l'ordre, notre top est : 
  1. The Marcy Case
  2. Expédition : Endurance
  3. Asylum

Sur les salons, une intro au prochain scénario Frères de la côte est proposée et est très sympa. On attend avec impatience le prochain. 

Je ne vous l'ai pas dit, mais les scénarios laissent entrevoir une trame générale qui me passionne, et que le site Time Chronicle développe au fur et à mesure. C'est très très bon...  


Commentaires

  1. Pour le coup j'ai testé le premier scénario de Time Stories, et moi le principe de devoir refaire le même scénario plusieurs fois ne m'a pas du tout emballé ...
    A quoi bon au final ? Je trouve que le support n'est pas adapté, on est d'avantage dans un jeu vidéo que dans un jeu de société.
    Pour tout dire on a démarré le scénario Marcy Case, et on ne l'a même pas fini tellement on s'ennuyait ...

    Comme quoi les goûts et les couleurs ...

    RépondreSupprimer
  2. C'est avant tout un jeu d'ambiance qui raconte une histoire, comme un JDR, et c'est sûr qu'à 2 ou à 4, ça change pas mal de chose. Surtout, il faut des gars qui jouent réellement leurs personnages.
    En même temps, tu n'aimes déjà pas Sherlock Holmes Detective Conseils, alors... Peut être que ton truc, ce n'est pas les jeux narratifs... ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un jeu qui manque clairement de dés !
      Non je n'ai rien contre les jeux narratifs, moi c'est le côté refaire le tout plusieurs fois qui m'a saoulé.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Best of du mois

[Kingdom Death] Experimented Survivor

Celui-là aussi, je l'ai commencé il y a un paquet de mois... Peut-être même d'années. La figurine originelle était magnifique, avec une lance dans la main droite et un casque avec de longues cornes. Elle fait partie d'un duo homme/femme qui je crois sont des mercenaires...? Des mois qu'elle traînait dans le salon depuis la naissance de ma fille. 

Jusqu'à ce triste soir d'été où elle a rencontré le sol en glissant de mes doigts... C'est une fig en résine. Un carnage !! Après plusieurs heures à chercher les morceaux et à essayer de les recoller, je me suis résigné à lui couper la main et la tête pour les remplacer par des parties en plastique.  La hache est quand même un composant collector venant d'une de mes premières figs de Kingdom Death commandée, je crois, la pin-up de Noël en 54mm. Toujours pas peinte... On garde espoir !!

Dès le départ, je voulais une armure de bronze usée et des vêtements rouge sombre sales. Le bronze a reçu une couche de lavis …

Kickstarters en vue !!

Alors que je viens tout juste de recevoir mon numéro de livraison pour Conan, de nouveaux et nombreux projets Kickstarter, que j'attends depuis longtemps, vont être lancés. 
Ces deux prochains mois vont être douloureux mais captivants. Dans l'ordre chronologique, voici ceux qui me titillent : 


On commence par Rise of Moloch, le prochain jeu situé dans l'univers de SMOG. J'attends plus d'infos car c'est le jeu pour lequel j'en ai le moins. D'après les tests d'il y a quelques années, c'est un dungeon crawler mais il y aura plusieurs team. Il était prévu pour le 24 octobre mais la date semble avoir été reportée hier pour une date encore inconnue. Il est distribué par Cmon, et pour les figs, on peut s'attendre à une qualité identique à Zombicide d'autant plus que l'équipe de Guillotine Games semble avoir travaillé aussi dessus. Au passage, les auteurs de l'univers de Smog sont français.


Quelques images quand même car les persos sont…

La fin de Warhammer ... et de GW ?

Bon bah voilà, c'est fait ! Ce que je prédisais depuis plus d'un an à qui voulait bien l'entendre, est arrivé. Games Workshop s'est débarrassé du gouffre financier qu'est Warhammer. Warhammer est mort. Ou plutôt Warhammer Fantasy Battle est mort!
En même temps, lorsqu'un jeu coûte aussi cher en développement que coûtait WFB, et qu'il prend autant de place dans les magasins, tout cela pour ne faire que moins de 20% du chiffre d'affaire d'une entreprise, il est évident qu'il faut agir.
Alors Games Workshop a agi. Les suppléments End of Times ont détruit le monde de Battle, et on passe à la suite, tout le monde est mort, sauf Sigmar. Et il revient avec des gars en armure, préparés en secret dans ses laboratoires magiques (manquerait plus que ce soit sur Luna et ça nous rappellerait fortement quelque chose. Bref, c'est une remise à plat du background et de l'imagerie du monde de battle... non de Sigmar...!

Games Workshop vise avant tout le ma…

[Horus Heresy] La guerre des ombres

Alors que les forces loyalistes affrontent les traîtres sur milliers de champs de bataille à travers la galaxie, un autre type de guerre est menée dans les ombres. Une guerre subtile où le subterfuge est roi, ignorée de tous mais indispensable à la victoire. Rogal Dorn et sa Légion d'Imperial Fist se préparent à défendre le Système Solaire contre les armées du Maître de Guerre Horus, pendant que Malcador le Sigillite charge ses nombreux agents de missions plus secrètes les unes que les autres. Le futur de l'Imperium est modelée par des mains invisibles...La Purge - Anthony Reynolds L'histoire de Sol Talgron, Capitaine des Word Bearers avant et pendant l'Hérésie d'Horus. Une histoire intéressante mais un peu longue pour en arriver là. Aucun rapport avec le titre du livre alors on se demande bien pourquoi elle a été choisie pour occuper la première place. 
Le Sigillite - Chris Wraight
Malcador est l'un des personnages principaux de cette histoire où l'on suit …

[Kingdom Death] Pinup Rawhide Dame

J'ai acheté cette pin-up dans un pack en solde pendant le Black Friday#cestbientot!. Je ne connais ni son nom, ni ses règles si elle en a. C'était avant le KS de Kingdom Death. La figurine est en plastique et a été très simple à monter.  

Pour la peinture, on retrouve mon style habituel à base d'aplats, d'encrages forts de noir et/ou de marron sur l'ensemble de la figurine, puis des dégradés. La peau est toujours une partie que je trouve complexe, et sur cette figurine, il n'y a pas eu d'exception. En partie car elle a été commencée il y a plus d'un an (impossible de retrouver la teinte de départ qui était un mélange !). J'ai bien galéré sur les cuisses et la culotte devant. 

Je l'ai peinte rousse parce que ça claque sur une figurine féminine. C'est plus simple que le blond tout en ayant plus de profondeur que les cheveux noirs ou marron.


Pour le socle, certaines parties ont reçu du sable, d'autres la terre craquelée GW et d'autres …