Accéder au contenu principal

[Space Cowboys] TIME Stories

S'il y a un jeu que j'adore, c'est Time Stories, créé par Manuel Rozoy et édité par les talentueux Space Cowboys. Malheureusement, très difficile de vous en parler sans vous spoiler. Et en vérité, cela fait des mois que j'hésite à rédiger cet article. Mais bon... Après réflexion, je pense qu'il est possible d'en dire un peu plus sans rien dévoiler. 

Commençons par expliquer le thème du jeu. Vous êtes des voyageurs temporels, envoyés dans différentes époques pour réaliser des missions. Au cours de vos missions, vous entrez dans des réceptacles à la manière de la série Code Quantum (pour ceux qui étaient là dans les années 90!). La boite de base est une matrice pour jouer des scénarios à usage unique entre le JDR et le point & clic. A chaque fois que vous voyagez dans le temps, vous entamez un run qu'il faut finir avant la fin du temps imparti. Si c'est un échec, et ça l'est souvent..., il faut lancer un second run. Certaines découvertes précédentes restent, alors qu'il faut retrouver le reste. 
Personnellement, et pour notre groupe de joueurs, c'est un jeu excellent. 


La boite de base contient le scénario Asylum. Une ambiance glauque, dans un asile du XIXe siècle. Vous avez pour mission de fermer un portail démoniaque. Pour les joueurs roleplay, les réceptacles sont tous des clients de l'établissement, alors autant vous dire qu'il faut s'en donner à cœur joie. On a adoré ce scénario même si c'est vrai qu'avec le recul des autres, il se contente d'utiliser les mécanismes de base... En même temps, c'est la boite de base, non ?!

Nous avons joué ce scénario en 2 soirées. La première a été composé d'un run d'au moins deux heures ; la seconde d'un run plus court d'au moins 1h30 pour explorer les autres possibilités de l'asile. La dernière, pour aller droit vers la fin en 30 minutes. 

The Marcy Case est une enquête de police dont l'objectif est de retrouver une jeune fille disparue. Mais très vite, ça dégénère en une contagion de zombies. Franchement, au début, on s'est dit que l'on en avait assez des zombies... Et on l'a fait seulement en 3e. Mais honnêtement, il est terrible et c'est l'un de nos préférés. 

Avec l'expérience, il a été réalisé en une seule soirée, en à peu près 2h30. Il nous a tout de même nécessité 3 runs. On aime tout explorer...  


Chaque jeu de cartes est dessiné par un seul dessinateur qui impose sa touche. Celui-ci est très classe. 

Voilà à quoi ressemble le plateau. Les unités de temps sont au centre, déterminées par le scénario. La carte est en haut à gauche. 
La pile de carte représente les lieux que nous pouvons visiter (en fonction de la carte), puis on détaille le lieu choisi sur les cases lettrées. Cela forme un panorama. Les joueurs (représentés par les pions en bois blanc) choisissent la carte qu'ils veulent consulter en la retournant et en la lisant. Bien sûr, tout cela prend du temps.
Lorsque que l'on découvre des choses, on prend la carte élément correspondant en haut à droite. 


Le scénario que nous avons fait en deuxième est la Prophétie des Dragons. Celui-ci est un dongeon crawler classique dans une autre époque d'une autre planète (si mes souvenirs sont corrects). Ils m'ont un peu perdu sur le postulat de départ. La encore, une faille doit être refermée. 
Après, j'ai aimé les clins d’œil aux DC et autres JDR de notre adolescence, j'ai apprécié le mécanisme en cours de scénario sur la ligne de temps, mais dans l'ensemble, c'est de loin celui que j'ai le moins apprécié. Beaucoup trop de bastons, et donc d'aléatoire.  

Je n'en ai pas encore parlé, mais chaque réceptacle possède des caractéristiques propres et des règles spéciales. Les caractéristiques dépendent des scénarios. En faite, le jeu de base propose des jetons qui permettent de faire varier leur utilité. 

Pour les combats ou autres épreuves, on lance des dés. 

Nous l'avons joué en une seule soirée, 2 runs, mais la partie a duré plus de 3 heures. 



Sous le masque est le dernier scénario que nous avons joué. Ici, une nouvelle mécanique de switch de personnage assez intéressante et un scénario très sympa. 

Nous l'avons joué en une seule soirée d'à peu près 2h30 et deux runs. Un bon moment moins si j'accroche moins aux illustrations que je trouve trop moderne pour le thème. 




Expédition : Endurance est une expérience géniale. Vous êtes captif d'un navire prisonnier des glaces de l'Arctique. L'ambiance est énorme, la folie omniprésente. Un de nos scénarios préférés même si son gros défaut est sa durée, moins d'une heure trente et un seul run pour le finir. 

Je vous parlerai des prochains scénarios lorsque nous les auront fait. J'ai en ma possession Lumen Fidei et Estrella Drive. J'espère vous avoir convaincu que ce jeu a usage unique est une pépite et que pour l'expérience, il faut le tester. Comme vous l'avez vu, certain scénario permettent de passer une grosse soirée de jeu, ou deux plus petites histoires de jouer à autre chose. 

Si vous avez des goûts proches des nôtres, dans l'ordre, notre top est : 
  1. The Marcy Case
  2. Expédition : Endurance
  3. Asylum

Sur les salons, une intro au prochain scénario Frères de la côte est proposée et est très sympa. On attend avec impatience le prochain. 

Je ne vous l'ai pas dit, mais les scénarios laissent entrevoir une trame générale qui me passionne, et que le site Time Chronicle développe au fur et à mesure. C'est très très bon...  


Commentaires

  1. Pour le coup j'ai testé le premier scénario de Time Stories, et moi le principe de devoir refaire le même scénario plusieurs fois ne m'a pas du tout emballé ...
    A quoi bon au final ? Je trouve que le support n'est pas adapté, on est d'avantage dans un jeu vidéo que dans un jeu de société.
    Pour tout dire on a démarré le scénario Marcy Case, et on ne l'a même pas fini tellement on s'ennuyait ...

    Comme quoi les goûts et les couleurs ...

    RépondreSupprimer
  2. C'est avant tout un jeu d'ambiance qui raconte une histoire, comme un JDR, et c'est sûr qu'à 2 ou à 4, ça change pas mal de chose. Surtout, il faut des gars qui jouent réellement leurs personnages.
    En même temps, tu n'aimes déjà pas Sherlock Holmes Detective Conseils, alors... Peut être que ton truc, ce n'est pas les jeux narratifs... ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un jeu qui manque clairement de dés !
      Non je n'ai rien contre les jeux narratifs, moi c'est le côté refaire le tout plusieurs fois qui m'a saoulé.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Best of du mois

[FFG/EDGE] Forbidden Stars

Alors même que FFG annonçait la fin de son partenariat avec GW, nous, nous testions Forbidden Stars, le dernier FFG se déroulant dans l'univers de Warhammer 40.000, traduit et édité depuis cet été chez Edge. 
J'avais lu les règles cet été, mais n'ai pas eu le temps de réviser. Le lancement de la partie a été difficile. Mais on s'en est sorti...  
Le but du jeu est de collecter des objectifs, autant qu'il y a de joueurs. Ces objectifs sont éparpillés sur la carte, souvent dans le camp des adversaires ou pas loin. Chacun possède ses propres objectifs. 
Nous avons joué à 3, Minuit joue les Space Marines, Rylanor les Orks, et moi le Chaos. Le but était donc de collecter 3 objos sur 4 disponibles sur la carte.  
En gros, la partie se déroule en plusieurs rounds, décomposés en plusieurs phases :  - Phase de planification : dans laquelle les joueurs placent chacun leur tour, un ordre sur un secteur, jusqu'à ce que 4 soient placés.  - Phase des opérations : en commençan…

[Zombicide] Prison Outbreak - The Welder

Suite à une partie non terminée, je n'ai pas pu résister à l'envie de la rejouer en solo. Je me lance donc tout seul dans la mission the welder, dont le but est de sortir de la prison pour aller chercher un chalumeau qui permettra de souder la porte de la prison. 
J'utilise 4 personnages : Angry Mary, Red Cap Ben, Dylan et Cat. 
On commence la mission dans le bureau.  
Trois personnages passent le sas de sécurité et se retrouve dans le couloir. L'un d'eux fracasse la porte de gauche. Il y a un Z. Mary arrive, et le fume. Dehors, l'abomination traverse le grillage et ouvre un passage vers le chalumeau.

La porte de derrière est fracassée, un zombie s'anime.

Cat et Ben s'en occupent.

Mais lors de la fouille, un autre Z surgit.

Dylan entre, et le fracasse.

Dehors, les zombies progresse vers la porte de la prison.

Le groupe se dirige vers le centre de contrôle.

La porte est défoncée. A l'intérieur, se cachent deux Z que Cat et Dylan extermine à coup de …

[Zombicide] Prison Outbreak - An easy mission

Ah !! Ca faisait longtemps que je n'avais pas joué à Zombicide. Alors pour la venue de BobNevil à la maison, on s'est fait une petite partie de Prison Outbreak, avec le scénario An Easy Mission
En gros, nous avons un quartier carcéral à nettoyer. Beaucoup de cellules à ouvrir et peu de salle à fouiller, mais deux cartes : un bouclier et un gunblade dans le centre de contrôle. 
On joue les héros de la boite et on décide de speeder pour tout ouvrir avant de passer en niveau de danger jaune.
Le point de départ est à droite. C'est aussi le point de sortie. Il y a une entrée de zombie violette à cet endroit. 
Kim ouvre la porte (à la hache), et des zombies sont révélés. Elle entre dans la première salle et ...

 ... éclate le premier Z.

Les autres la suivent. Grindlock fouille et tombe sur un Zombie qu'il explose.

Les trois salles sont nettoyées. Au passage, on a fouillé un peu, sans rien trouver de sensas... Bon, Kim prend tout de même le bouclier et le gunblade. 
On d…

[Zombicide] Toxic City Mall - Death Row

Un parcours étroit à traverser pour aller détruire une sale abomination toxique dans un centre commercial. Easy !! 
J'ai joué cette partie en solo. L'équipe, tirée aléatoirement est une équipe idéale : deux slippery Lea et Josh, un chef Neema, un médic Raoul, un combattant Mack et une fouilleuse Thaissa.  
Leila joue en première, ouvre la porte du bâtiment et se glisse dans la salle restée vide grâce à sa capacité à esquiver les zombies. Mack la suit et élimine quelques Z au CàC. 
Les autres suivent et tapent dans le tas. Certains ont même l'occasion de fouiller. On trouve déjà quelques équipements intéressants comme la carabine et le fusil d'assaut. 
Dans la rue, les zombies commencent à arriver.

Mack est maintenant le premier joueur.

Il reste un Z dans le bâtiment, alors il s'en occupe. Puis il fouille et un autre Z apparaît. Il s'en charge aussi. 
Les autres se contentent de fouiller. Lea sort. espérant attirer le fatty vers elle.

D'autres zombies arriv…

[Zombicide] Might Makes Right

Une fois n'est pas coutume, BobNevil et moi réussissons à convaincre nos épouses de jouer à Zombicide. OUAI !! C'est parti pour une petite partie. 
Il faut court, car on a peu de temps. De plus, nous sommes 5. Nous décidons de jouer le scénario Might Makes Right normalement destiné à être joué à 3, alors nous modifions un peu les règles : il faut maintenant trouver Ned, caché dans une salle derrière une croix verte et le ramener à la porte de sortie. Evidemment, il faut tout de même prendre les 3 autres objectifs. 
On joue avec le jeu de BobNevil.
Ned doit être dans le coin, trouvons-le !

J'ai récupéré le pistolet, en plus du mien, c'est nickel.

Doug ouvre la première porte. Philou (moi) le suit, et bombarde avec ces deux guns, pour n'abattre qu'un zombie, difficilement. La pression sans doute... ou juste Philou. Les autres se dirigent vers la voiture de police et fouille. Wanda y trouve une tronçonneuse... 
Les Z arrivent dans le quartier, et dans l'immeu…