Accéder au contenu principal

[HH] Betrayal at Calth - La colère de Véridia - Scénario 1

Après la lecture des règles, pour bien les assimiler et pour me faire un avis sur le jeu, j'ai testé le premier scénario, en solo, faute de temps libre et de pouvoir sortir de chez moi. 

Le scénario 1 : La colère de Véridia est le suivant : avant que certaines salles soient abandonnées à la fureur du soleil de Calth, le capitaine Ventanus prévient que les portes vont être fermées. Deux escouades se rencontrent. Elles doivent réussir à passer par l'une des portes de sortie avant que celles-ci ne se ferment. Il y a 3 portes, celle de gauche se ferme à la fin du tour 3, puis celle de droite au tour 4 et enfin celle du milieu au tour 6.   

Pour bien différencier les deux camps, j'ai choisi dès le début de jouer les deux adversaires de deux manières différentes. Les Ultramarines vont avancer en se couvrant mutuellement et en s'attendant comme le feraient les dignes fils de Guilliman. Alors que les Word Bearers vont laisser le porteur de bolter lourd et deux gars derrière en couverture pendant que tout le monde se casse vers la sortie. 

Le placement initial.

Les Command Card des Word Bearers.

Les Command Card des Ultramarines. Deux styles deux ambiances. Les deux camps sont maintenant très différents.

C'est parti !! Les Word Bearers ont l'initiative.

Les deux premiers groupes sprintent le plus loin possible.

Elles sont suivis par les sergents qui en début de tour donnent un bonus pour le jet d'initiative.

Lorsqu'une action est jouée, on retourne le marqueur d'action. Il n'en reste plus qu'une.

Les Ultramarines jouent Solution de tirs improvisées.

Pour seulement 4 dégâts.

Un Astartes tombe.

C'est la riposte. Un Ultramarine qui tombe.

Le bolter lourd des Word Bearers est en place.

La menace est sérieuse. Les ultramarines ne la prennent pas à la légère.

Mais comme le sergent et la porteur de plasma sont proches de la sortie, les Ultramarines les prennent pour cible.

Les Word Bearer joue une carte de défense. Mais c'est un échec.

C'est le début du tour 2. Les Word Bearers sont proches de la sortie.

Le sergent Word Bearer, guidé par les présages, trace sa route.

Il est rejoint par une escouade de deux Word Bearer.

Pendant ce temps, les Ultramarines dirigent les tirs de deux escouades sur le bolter lourd.

C'est un carnage !! Malgré de bon jet de défense, les deux astartes y passent.

Les Ultramarines sont loin des portes, mais ils sont à 9 contre 6 et ont éliminé les deux armes les plus puissantes de l'arsenal adverse. 

Les Word Bearers continuent d'avancer. J'aurai dû tenter le regroupement entre les deux marines et le sergent à ce moment là.

Car le sergent est abattu par les Ultramarines.

A la fin du tour, les positions sont les suivantes.

Et là je me rends compte que si les Word Bearers sortent, les Ultramarines feront la même chose, et qu'étant plus nombreux, il gagneront la partie. 

Alors, ils décident de repousser les Ultramarines.

Ça mitraille, ça mitraille... Mais sans armes spéciales ou lourdes, c'est pas la panacée.

La riposte des Ultramarines est un peu mieux. Faut dire qu'au lance-missile, ça aide...

Le dernier survivant entre dans l'escouade derrière lui et se retrouve avec deux points d'action. Well done !! 

Mais bon, à 3 contre 7, on y croit moyen.

La première rafale est terrible.

Les Ultramarines avancent.

Et obtiennent l'initiative sur le round suivant.

Qui démarre ainsi.

Les Word Bearers se sauvent grâce au lien de sang.


Le sergent Ultramarine tient la porte centrale et met en place le protocole de défense. Une barricade est installée.

Deux astartes dont le lance-missile, le rejoignent.

Mais le sergent est abattu avant.

Les Ultramarines sont maintenant devant la porte. Les Word Bearers sont achevés, et les Ultramarines sortent.

Commentaires

  1. Impression globale sur le jeu ? Agréable ?
    (Je n'ai jamais testé le mien.)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas encore, je suis perplexe. J'ai joué en solo. Ça se laisse jouer, c'est sûr.
    Est-ce que c'est tactique ? Je ne sais pas. C'est sympa, mais comme tous jeux GW, il y a une grande part de chance...
    Faut que je teste à 2.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Best of du mois

[Zombicide - Rue Morgue] Campagne perso "Supercopter" : Mission No Way Out

On aurait dû se rendre compte que tout allait trop bien. Il y a deux heures, on s'est posé dans une zone prometteuse pour l'explorer. On ne se doutait pas que l'hélico attirerait autant de zombies. Maintenant, on est coincé dans un long bâtiment a essayer de retourner à l'hélico. Les portes ont été fracturées, les zombies ne vont pas mettre longtemps à nous rejoindre. J'adore affronter les zombies dans des pièces étroites... Non, sérieusement...   
Dans le cadre de la campagne, nous avons décidé de jouer le deuxième scénario en niveau d'alerte jaune, même si nos personnages sont encore en bleu au niveau de l'XP.

Le personnage décédé dans le scénario précédent (James) a été remplacé par Jane. Dan, Bear, Jane, Terry, Cathy et Louise sont dans le bâtiment.

Enfin, chacun des gars ayant participé au scénario précédent a pu garder l'une de ses armes. Dan possède toujours sa hache mais Bear a un sabre. Dans l'autre équipe, Louise a un fusil. Je ne me rappe…

Dan Abnett - Les Fantômes de Gaunt - Cycle IV - Le Maître de Guerre

Après le succès de leur mission désespérée sur Salvation's Reach, le Colonel-Commissaire Gaunt et le Premier et Unique de Tanith se hâtent vers le monde-forge d'Urdesh, d'une valeur stratégique cruciale, qui se trouve assiégé par les armées brutales d'Anarch Sek. Toutefois, l'enjeu pourrait ne pas se résumer à une planète. Les forces impériales ont tenté de diviser l'ennemi pour le vaincre, mais si le Maître de Guerre Macaroth dirige personnellement la campagne d'Urdesh, il se peut que l'assaut du Grand Ennnemi ait un tout autre but - décapiter d'un coup la structure de commandement impériale. Le Maître de Guerre s'expose-t-il imprudemment? Les Fantômes de Gaunt pourront-ils le protéger de tant de tueurs et de machines de guerre du Chaos? Écrit par Dan Abnett.
Qu'est-ce que c'est bon de retrouver une nouvelle histoire des Fantômes de Gaunt après plusieurs années d'attente. On y retrouve vite sa place, on se sent bien parmi les siens.…

[Zombicide - Rue Morgue] Campagne perso "Supercopter" - Mission Gas Run

Salut, moi, c'est Dan. On a trouvé un hélicoptère sur le toit de la clinique. Il va nous falloir une sacrée quantité de fuel pour le faire fonctionner car on veut explorer l'ensemble de la ville. Malheureusement, les portes qui mènent à l'hélico sont sécurisées et il va falloir que l'on trouve le pass pour y avoir accès. 
J'ai réuni mes potes Bear, James, Terry, Cathy et Louise. Et on y va !!  Des gens semblent avoir vécu ici depuis la contagion. Et malheureusement, maintenant, ils sont morts.  
On a décidé d'utiliser la technique habituelle, celle qui nous a maintenu en vie jusque là. On fouille vite fait la pièce où l'on se trouve, et on fonce !

Pas grand monde dans le bâtiment, on a de la chance. Ah non, il y a une de ses conneries d'Abo ! On se retrouve très vite dans la rue, à la l'angle. Histoire d'avoir une vue sur l'ensemble de la zone. Et on laisse sortir. 
On opte pour faire le tour du bâtiment, en laissant l'abomination faire…

[Black Library] Horus Heresy - L'oeil de Terra

La galaxie brûle sur l'ordre d'Horus, et chaque instant coûte un milliard de vies – mais ce ne fut pas toujours le cas. Il fut un temps, le titre de Maître de Guerre était synonyme d'honneur et de loyauté. Il représentait le parangon de la fierté et de la puissance des légions space marines. Nul ne sait s'il est seulement possible de commencer à comprendre à quel point l'amertume peut venir à bout des esprits les plus inébranlables…
En remontant les fils du destin entremêlés autour des primarchs et de leurs fils, Aaron Dembski-Bowden, Graham McNeill, Gav Thorpe et bien d'autres, tentent d'y voir plus clair, à travers quinze récits, dont le roman court "Aurelian" par Aaron Dembski-Bowden, qui raconte le pèlerinage de Lorgar dans l'Œil de la Terreur.
Le Loup de Cendre et de Feu par Graham McNeill
Cette longue histoire qui nous montre le lien entre l'Empereur et Horus ne m'a pas emballé du tout. C'est sympa mais sans plus. Elle n'ap…

Tiny Epic Zombies, le nouveau venu

Quelle surprise hier de voir arriver dans ma boîte aux lettres Tiny Epic Zombies ! J'avais Kickstarté ce jeu en début d'année, et la livraison était prévue pour novembre. Visiblement chez Gamelyn Games ils savent faire des Kickstarter et livrer même AVANT les délais annoncés !
On retrouve le concept du "Tiny Epic" c'est à dire un jeu dans une petite boite pour une partie entre 30 minutes et 1 heure. Le thème cette fois-ci sera les zombies, une manière de réutiliser les ITEMeeples, ces petits Meeples en plastique pouvant porter des objets qu'on avait vu à l'oeuvre dans le très bon Tiny Epic Quest.
Il est 21h15, j'ai donc officiellement le temps de me lancer dans une partie, on y va !
Bon tout d'abord la lecture des règles, j'ai pris le jeu en anglais donc ça prend un peu plus de temps ... La mise en place du jeu en solo :  On joue donc deux survivants au lieu d'un, et on peut choisir son niveau de difficulté en réglant le nombre de "v…