Accéder au contenu principal

Junta - Ma tou m'as trahi !!

Il y a quelques semaines, j'ai joué à Junta, un jeu de 1986 réédité en 2007 mais en rupture de stock un peu partout. Mon frère a donc acheté la version de 2007 en anglais. Et nous voilà engagés dans une partie de cet excellent jeu. 

Le but du jeu est de placer le plus d'argent sur son compte en Suisse. 

En gros, les étapes d'un tour sont les suivantes : 
- Soutien : les joueurs posent leurs soutiens, après avoir pioché des cartes, chacun place des électeurs ou des groupes de pouvoir devant lui. Cette phase est très proche d'un jeu de cartes classique, le but est d'avoir le plus de voix possibles, mais attention, le nombre de cartes est limité. Certaines cartes se combinent entre elles et s'utilisent à d'autres phases de jeu.  
- Election : grâce aux voix des soutiens et des joueurs, le président est choisi. Le jeu se transforme alors en une sorte de jeu de mafia, tout le monde ment (ou pas) pour obtenir les soutiens des autres. Chaque mensonge peut se révéler catastrophique plus tard. 
- Distribution des rôles : le président distribue les rôles pour remercier ses fidèles, ainsi que des sous. 
- Chacun chez soi : les joueurs mettent l'argent au frais ou pas. Chacun va dans l'un des 5 endroits, tout en sachant que certains vont utiliser des cartes pour assassiner, faire arrêter, ou accuser de corruption d'autres joueurs. Là, on a un jeu de guessing. Par exemple, si je vais à la banque, mais qu'un assassin m'attend, c'est mort pour moi. Ou si je suis photographié chez ma maîtresse, on peut me faire chanter. 
- Un putsch a lieu ou pas, et si c'est la révolution, la bataille commence. En fonction de son métier, on a des troupes, en fonction de ses soutiens, on lève des révolutionnaires. Les combats continuent jusqu'à ce qu'un camp gagne et on peut changer de camp jusqu'au bout. Le jeu devient un jeu de stratégie car il faut posséder 3 des 5 lieux de pouvoir. 

Durant la partie, j'ai perdu ma place de président au 3e tour, et j'ai lancé une révolution pour le reprendre. J'ai fais appel aux étudiants, aux ouvriers, et aux socialistes. Comme je commandais la seconde armée, j'étais bien. Même s'il est vrai que certains étudiants ont changé de camp, et que mes soldats se sont faits bombarder. 

Le parti pris est celui de l'humour. Le plateau est taché par des auréoles de tasses de café, des dessins sont tracés dessus, il y a des post-it et un stylo. 

Comme d'hab, la fiche TRICTRAC du jeu. 

Ce jeu, c'est le jeu que j'aurai aimé créer. Honnêtement, il y a tout ce que j'aime. Mi-loup garou, mi-diplomatie, et malheureusement un poil trop de Risk (dés !!). Mais c'est presque obligatoire pour ajouter une dose d'aléatoire à un jeu qui serait trop calculatoire sans cela.

C'est vrai qu'il a un peu vieilli par rapport aux jeux d'aujourd'hui, qu'il y a des longueurs (trois tours nous ont pris plus de 2 heures) et les phases sont très détaillées. Mais franchement, dans l'ensemble, il est énorme.

Commentaires

  1. Ça a l'air sympa, pour la version 2016 on pourrait le rebaptiser "FIFA"...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Best of du mois

[FFG/EDGE] Forbidden Stars

Alors même que FFG annonçait la fin de son partenariat avec GW, nous, nous testions Forbidden Stars, le dernier FFG se déroulant dans l'univers de Warhammer 40.000, traduit et édité depuis cet été chez Edge. 
J'avais lu les règles cet été, mais n'ai pas eu le temps de réviser. Le lancement de la partie a été difficile. Mais on s'en est sorti...  
Le but du jeu est de collecter des objectifs, autant qu'il y a de joueurs. Ces objectifs sont éparpillés sur la carte, souvent dans le camp des adversaires ou pas loin. Chacun possède ses propres objectifs. 
Nous avons joué à 3, Minuit joue les Space Marines, Rylanor les Orks, et moi le Chaos. Le but était donc de collecter 3 objos sur 4 disponibles sur la carte.  
En gros, la partie se déroule en plusieurs rounds, décomposés en plusieurs phases :  - Phase de planification : dans laquelle les joueurs placent chacun leur tour, un ordre sur un secteur, jusqu'à ce que 4 soient placés.  - Phase des opérations : en commençan…

[Zombicide] Prison Outbreak - The Welder

Suite à une partie non terminée, je n'ai pas pu résister à l'envie de la rejouer en solo. Je me lance donc tout seul dans la mission the welder, dont le but est de sortir de la prison pour aller chercher un chalumeau qui permettra de souder la porte de la prison. 
J'utilise 4 personnages : Angry Mary, Red Cap Ben, Dylan et Cat. 
On commence la mission dans le bureau.  
Trois personnages passent le sas de sécurité et se retrouve dans le couloir. L'un d'eux fracasse la porte de gauche. Il y a un Z. Mary arrive, et le fume. Dehors, l'abomination traverse le grillage et ouvre un passage vers le chalumeau.

La porte de derrière est fracassée, un zombie s'anime.

Cat et Ben s'en occupent.

Mais lors de la fouille, un autre Z surgit.

Dylan entre, et le fracasse.

Dehors, les zombies progresse vers la porte de la prison.

Le groupe se dirige vers le centre de contrôle.

La porte est défoncée. A l'intérieur, se cachent deux Z que Cat et Dylan extermine à coup de …

Game of Thrones - Le Jeu de Plateau (2e Edition)

Le roi Robert Baratheon est mort, et les sept couronnes se préparent à la guerre. La Maison Lannister, dont la fille Cersei était la reine de Robert, réclame le trône pour son jeune fils Joffrey. Sur l'île de Peyredragon, Stannis Baratheon, le frère de Robert, demande légitimement le trône pour lui-même. Sur les Iles de Fer, la Maison Greyjoy est sur le point de s'embarquer pour une seconde rébellion, mais cette fois avec un objectif plus ambitieux. Au nord, la Maison Stark rassemble ses forces pour défendre ses droits, et au sud la riche Maison Tyrell entretient la vieille ambition de s'asseoir sur le Trône de Fer mais doit se prémunir de l’envie de vengeance de l’ancienne Maison Martell. Et pendant ce temps, au-delà du Mur dans le grand nord, la menace des sauvageons se fait toujours plus forte.  Les armées s'assemblent et les corbeaux volent, la bataille des rois devient inévitable.  Basé sur la série de romans le Trône de Fer de George R.R. Martin, le Jeu de Plate…

[Zombicide] Prison Outbreak - An easy mission

Ah !! Ca faisait longtemps que je n'avais pas joué à Zombicide. Alors pour la venue de BobNevil à la maison, on s'est fait une petite partie de Prison Outbreak, avec le scénario An Easy Mission
En gros, nous avons un quartier carcéral à nettoyer. Beaucoup de cellules à ouvrir et peu de salle à fouiller, mais deux cartes : un bouclier et un gunblade dans le centre de contrôle. 
On joue les héros de la boite et on décide de speeder pour tout ouvrir avant de passer en niveau de danger jaune.
Le point de départ est à droite. C'est aussi le point de sortie. Il y a une entrée de zombie violette à cet endroit. 
Kim ouvre la porte (à la hache), et des zombies sont révélés. Elle entre dans la première salle et ...

 ... éclate le premier Z.

Les autres la suivent. Grindlock fouille et tombe sur un Zombie qu'il explose.

Les trois salles sont nettoyées. Au passage, on a fouillé un peu, sans rien trouver de sensas... Bon, Kim prend tout de même le bouclier et le gunblade. 
On d…

[Zombicide] Toxic City Mall - Death Row

Un parcours étroit à traverser pour aller détruire une sale abomination toxique dans un centre commercial. Easy !! 
J'ai joué cette partie en solo. L'équipe, tirée aléatoirement est une équipe idéale : deux slippery Lea et Josh, un chef Neema, un médic Raoul, un combattant Mack et une fouilleuse Thaissa.  
Leila joue en première, ouvre la porte du bâtiment et se glisse dans la salle restée vide grâce à sa capacité à esquiver les zombies. Mack la suit et élimine quelques Z au CàC. 
Les autres suivent et tapent dans le tas. Certains ont même l'occasion de fouiller. On trouve déjà quelques équipements intéressants comme la carabine et le fusil d'assaut. 
Dans la rue, les zombies commencent à arriver.

Mack est maintenant le premier joueur.

Il reste un Z dans le bâtiment, alors il s'en occupe. Puis il fouille et un autre Z apparaît. Il s'en charge aussi. 
Les autres se contentent de fouiller. Lea sort. espérant attirer le fatty vers elle.

D'autres zombies arriv…