Accéder au contenu principal

[Black Library] Horus Heresy - L'héritage de la Trahison



Ce n’est qu’au cœur des conflits les plus meurtriers que se forgent les véritables héros. Alors que les flammes ravagent la galaxie et qu’une guerre meurtrière déchire l’Imperium, les champions de la lumière et des ténèbres s’affrontent sur d’innombrables champs de bataille. Ils ne demandent ni récompense, ni que l’on chante leurs louanges. Tout ce qu’ils souhaitent est de pouvoir aller à la rencontre de leur destinée et découvrir ce que le futur leur réserve. Ce recueil contient dix-huit nouvelles se déroulant à l’époque de la Grande Hérésie, écrites par des auteurs tels que Graham McNeill, Aaron Dembski-Bowden, Nick Kyme et bien d’autres. Ce volume contient également, et pour la première fois en Français, le roman court La Confrérie de l’Orage, qui s’intéresse tout particulièrement aux mystérieux White Scars, et à leur dévotion parfois douteuse envers l’Empereur.


L'héritage de la trahison, est le 31e livre de la série Horus Heresy et un nouveau recueil de nouvelles. A priori, plusieurs d'entre elles étaient des audio-book et ont été retranscrites à l'écrit. C'est sympa, car je me demandais vraiment si on loupait une grosse partie du background à ne pas les écouter. 

Je dois avouer, qu'en général, les recueils sont les livres que j'apprécie le moins. J'explique pourquoi : 
Entrer dans une histoire, surtout si elle n'est pas bien écrite, ou très mystérieuse, nécessite un effort. Lorsque enfin je suis dedans, je suis dégoûter de la voir se terminer si vite. Enfin, on verra que dans le cas de certaines nouvelles, c'est l'inverse... 

La Confrérie de l'Orage (Chris Wraight)
On nous la vend comme un mini roman. Elle fait effectivement plus de 100 pages et est découpée en deux parties qui se succèdent de manière alternative. La première suit un chef de Confrérie qui rencontre un autre chef de Confrérie et on se fait clairement chier. On y découvre que comme souvent, les capitaines ne donnent pas d'ordre, ou alors souvent suicidaires et qu'en terme de stratégie, ils sont mauvais. L'autre partie suit une officier de l'armée en charge du ravitaillement et qui cherche à rencontrer le Khan. Là, c'est bien plus intéressant. 

Serpent (John French)
La nouvelle nous parle d'un élu du culte du serpent sur le monde de Davin. Tout est très mystérieux, voire trop. On s'ennuie un peu. 

La Lune du Chasseur (Guy Haley)
Cette nouvelle est excellente. On suit un pêcheur qui raconte une histoire de pêche (normal!) durant sa jeunesse. Et l'arrivée d'un vaisseau Astartes. Enfin de l'audace... 

Veritas Ferrum (David Annandale)
Cette nouvelle se passe sur le Veritas Ferrum, un vaisseau Iron Hand qui arrive dans le système d'Istvann juste après le massacre. C'est aussi mauvais que le roman dont c'est le prologue La Damnation de Pythos, et vu que c'est un arc inutile... 

Tiraillé (John French)
Un Imperial Fist et un Iron Hand sont dans un bateau, ... à la recherche des rescapés Iron Hand pour les ramener sur Terra. Ils tombent sur un vaisseau Iron Hand. L'ambiance est terrible, le scénario remarquable. Enfin une nouvelle sur les Iron Hand avec un peu de subtilité. 

Frapper et Disparaître (Guy Haley)
4 Salamanders sont planqués sur Istvann après la défaite et lancent une embuscade sur une escouade de Night Lord. Ça se laisse lire mais ça n'apporte rien. 

Honneur aux Morts (Gav Thorpe)
On suit 3 personnages, sur Calth, alors que chacun tente de survivre. C'est sympa, surtout parce que l'un des personnages est une femme avec son bébé et que cela change. 

Les Clous du Boucher (Aaron Dembski-Bowden)
Prologue de Félon, cette nouvelle vise à nous faire comprendre le pourquoi du comment de l'alliance entre Angron et Lorgar. Les deux flottes sont prêtes à s'affronter car Angron pète un câble. On se demande qui est le con qui l'a mis à la tête d'une armée. On est directement dans sa tête. C'est bof, et la chute est tellement clichée. 

Maître de Guerre (John French)
Horus raconte ses plans et se justifie pour Istvaaan à un personnage mystère. C'est sympa même si l'on n'apprend rien de nouveau.  

Kryptos (Graham McNeill)
Un scénario digne de série B avec un Iron Hand R2D2 et un Raven Guard en infiltration sur une planète prise par le chaos. C'est peu intéressant, plein de cliché... avec encore des Word Bearer qui ne savent que mourir... Il ne doit pas en reste beaucoup !!

La Griffe du Loup (Chris Wraight)
On suit Bjorn à travers 3 épisodes de sa vie, et on comprend d'où vient son surnom. Sympa. 

Les Voleurs de Révélation (Graham McNeill)
On suit Ahriman après la chute de Prospero. Sur la planète des sorciers, il prépare son célèbre effacement. On en apprend un peu plus sur les Thousand Sons et c'est bien. 

La Parole Divine (Gav Thorpe)
On suit un général Thérion appartenant à une force de la Raven Guard qui discute avec le commandant de celle-ci. Ou comment le SM accepte le Lectio Divinatus. 

Lucius, la Lame Eternelle (Graham McNeill)
On y retrouve Lucius qui semble avoir abandonné sa légion pour partir à la recherche des meilleurs épéistes chez les traîtres. C'est sympa, la chute est bien. Lucius est toujours un connard. 

Le Chemin à 8 Branches (Anthony Reynolds)
Après Félon, Kharn prêt à affronter un Word Eaters dans une arène, constate le fond du trou dans lequel est tombée sa légion. C'est sympa !!

Gardien de l'Ordre (Gav Thorpe)
Tellement énigmatique que je n'ai pas compris. Il manque un truc, non ?

Le Cœur du Conqueror (ADB)
La navigatrice du Conqueror résume sa vie et ses doutes. C'est pas mal. 

La Marque de l'Infamie (Nick Kyme)
Une bonne histoire où l'on retrouve Eonid Thiel, un de mes Ultramarines préférés et un simple soldat de l'armée impériale. C'est bien écrit et intéressant avec même de l'humour à la Bruce Willis. 

Loup Solitaire (Chris Wraight)
Le titre français ne nous permet pas de savoir de qui l'on va parler et c'est ce qui rend cette histoire de Space Wolves intéressante. Un bon moment. 

Dans l'ensemble, ce livre est bien rempli. Beaucoup d'histoires sont intéressantes, soit pour leur scénario, soit pour la narration employée mais elles sont peu nombreuses à faire avancer l'histoire de l'Hérésie d'Horus.
6,5/10

Pour lire les critiques des autres livres de la série : 

Commentaires

Best of du mois

[Edge/FFG] Battlestar Galactica

Lors de notre weekend à Lille, nous avons rejoué à Battlestar Galactica, le jeu adapté de la série. J'en avais déjà parlé ici
Le principe : il s'agit d'atteindre une planète et de protéger le vaisseau pendant le voyage. Mais parmi nous, il y a peut-être des Cylons qui veulent notre mort. 
Plusieurs fois dans la partie, on va nous distribuer une carte rôle et parmi le pool de départ, 2 étaient des Cylons. Il peut donc ni avoir aucun traître avant le premier saut dans l'espace. 
Les joueurs jouent chacun leur tour, pioche des cartes en fonction de leurs domaines de compétence (5 sont dispo), ils serviront à résoudre les crises. Puis le personnage se déplace et fait une action en fonction de la salle où il se trouve. Puis on pioche une crise. 
Pour résoudre une crise, chacun pose des cartes face cachée. Le but est de dépassé la valeur de la crise avec des cartes de couleurs valables pour cette crise. Les autres couleurs ajoutent des malus. Sachant que le hasard ajoute …

La fin de Warhammer ... et de GW ?

Bon bah voilà, c'est fait ! Ce que je prédisais depuis plus d'un an à qui voulait bien l'entendre, est arrivé. Games Workshop s'est débarrassé du gouffre financier qu'est Warhammer. Warhammer est mort. Ou plutôt Warhammer Fantasy Battle est mort!
En même temps, lorsqu'un jeu coûte aussi cher en développement que coûtait WFB, et qu'il prend autant de place dans les magasins, tout cela pour ne faire que moins de 20% du chiffre d'affaire d'une entreprise, il est évident qu'il faut agir.
Alors Games Workshop a agi. Les suppléments End of Times ont détruit le monde de Battle, et on passe à la suite, tout le monde est mort, sauf Sigmar. Et il revient avec des gars en armure, préparés en secret dans ses laboratoires magiques (manquerait plus que ce soit sur Luna et ça nous rappellerait fortement quelque chose. Bref, c'est une remise à plat du background et de l'imagerie du monde de battle... non de Sigmar...!

Games Workshop vise avant tout le ma…

Kickstarters en vue !!

Alors que je viens tout juste de recevoir mon numéro de livraison pour Conan, de nouveaux et nombreux projets Kickstarter, que j'attends depuis longtemps, vont être lancés. 
Ces deux prochains mois vont être douloureux mais captivants. Dans l'ordre chronologique, voici ceux qui me titillent : 


On commence par Rise of Moloch, le prochain jeu situé dans l'univers de SMOG. J'attends plus d'infos car c'est le jeu pour lequel j'en ai le moins. D'après les tests d'il y a quelques années, c'est un dungeon crawler mais il y aura plusieurs team. Il était prévu pour le 24 octobre mais la date semble avoir été reportée hier pour une date encore inconnue. Il est distribué par Cmon, et pour les figs, on peut s'attendre à une qualité identique à Zombicide d'autant plus que l'équipe de Guillotine Games semble avoir travaillé aussi dessus. Au passage, les auteurs de l'univers de Smog sont français.


Quelques images quand même car les persos sont…

Game of Thrones - Le Jeu de Plateau (2e Edition)

Le roi Robert Baratheon est mort, et les sept couronnes se préparent à la guerre. La Maison Lannister, dont la fille Cersei était la reine de Robert, réclame le trône pour son jeune fils Joffrey. Sur l'île de Peyredragon, Stannis Baratheon, le frère de Robert, demande légitimement le trône pour lui-même. Sur les Iles de Fer, la Maison Greyjoy est sur le point de s'embarquer pour une seconde rébellion, mais cette fois avec un objectif plus ambitieux. Au nord, la Maison Stark rassemble ses forces pour défendre ses droits, et au sud la riche Maison Tyrell entretient la vieille ambition de s'asseoir sur le Trône de Fer mais doit se prémunir de l’envie de vengeance de l’ancienne Maison Martell. Et pendant ce temps, au-delà du Mur dans le grand nord, la menace des sauvageons se fait toujours plus forte.  Les armées s'assemblent et les corbeaux volent, la bataille des rois devient inévitable.  Basé sur la série de romans le Trône de Fer de George R.R. Martin, le Jeu de Plate…

[Titanicus] Pchiiit !! ou comment GW&FW me sauvent de la banqueroute

Depuis des mois, des infos tombent régulièrement sur Titanicus, le nouveau jeu petit format de GW et surtout FW, et comme pour beaucoup d'entre vous, la hype était à son zénith. Les précos ne devaient pas tarder, j'étais comme un ouf. Et enfin, samedi...  ... c'est le drame. Des rumeurs parlaient déjà d'un jeu cher, mais là, on atteint des sommets. De plus, le jeu ne sort qu'en Anglais...  
Rappelons que Titanicus n'est pas "un jeu fini", c'est à dire que vous ne pouvez pas vous contenter du contenu de la seule boite de base pour y jouer. Et ici, ce contenu vaut 230€ !! 8 figs, 230€... C'est un peu fort. 





Si on n'a pas trop de sous, on peut prendre la mini boite de base pour la modique somme de 130€.
Mais bon, avec un titan, vous ne pouvez pas jouer.

Games Workshop a compris avec Shadespire et 40k que l'on pouvait vendre des cartes à la pelle, alors ils ne s'en privent pas. Tous les jeux en ont besoin maintenant. Et Titanicus ne f…