Accéder au contenu principal

[ASYNCRON] FIEF - 3e partie

Fin avril, nous avons fait une troisième partie de FIEF en utilisant cette fois l'extension Teutonique en plus. Nous étions 4 : Minuit en vert, Nicolas en rose, Rylanor en noir et moi en blanc. Le combat commence. 

Je pioche le même conseiller inutile que la dernière fois... Premier tour, les joueurs s'étendent sauf le rose (Nicolas), qui s'est pris une calamité sur la tronche. J'essaie de ne pas aller  trop vite pour éviter de me prendre tout le monde sur la g... Comme j'ai pioché le trait "le saint", un de mes personnages peut prendre les reliques, alors je ne m'en prive pas. 



Très vite, le vert s'étend, et le noir (Rylanor) aménage son territoire avec des moulins. 
Il faut dire que le Minuit (le vert) utilise le voleur (conseiller fumé) pour me prendre une grosse partie de mon argent après que j'ai utilisé une carte pour augmenter la rentabilité de mes moulins. J'avais choisi de ne pas répartir équitablement mon argent dans chaque main, il a pioché la bonne. Ou la mauvaise, ça dépend du point de vue où l'on se place. 

Minuit se construit deux armées de porc, et avance pour prendre les moulin du rose, et le territoire centrale que j'occupais avec une armée. François le furtif (mon personnage), se barre en lousdé avec un chevalier pour éviter de caner dès le troisième tour. Je perds ainsi 3 ou 4 chevaliers chèrement payés, un territoire (et la possibilité de détenir un fief) et une grosse partie de ma thune dans le même tour. C'est tendu. 

Au tour suivant, le vert (Minuit) aménage une forteresse au cœur du territoire rose. Encore une fois, faute de fief, je choisis la voie de l'Eglise !! François devient évêque puis cardinal, et Philippe devient Teutonique. Et pendant ce temps, le joueur noir (Rylanor) se développe rapidement et tranquillement.

Deux joueurs sont franchement en tête, Minuit en vert et Rylanor en noir. 
Pour augmenter mon faible score, je vise la papauté pour François, et j'acquière enfin mon premier fief lorsque je récupère le village pris par les verts mais qu'il a vite abandonné. Mais Rylanor devient Roi et organise un mariage avec Nicolas, le joueur rose. A deux, ils sont proches de la victoire puisqu'ils ont 3 points.

Pour contrer cela, Thierry le Loyal épouse une meuf chez les verts. Lui qui se destinait à une carrière ecclésiastique, c'est raté... François parvient enfin à être élu pape. Mais Minuit ne parvient pas à acheter le château qui lui permettra d'obtenir son deuxième fief. Nous sommes à 3/3 aux points de victoire. 

Ma famille dans toute sa gloire.

Aux tours suivants c'est mouvement, les verts et les blancs se dirigent vers les terres des roses et des noirs. Mais j'e n'ai pas confiance en mon allié vert, sur mes arrières. Lui se prépare à attaquer le rose avec toute ses forces en espérant l'achever pour qu'il perde son point de victoire et il m'envoie des troupe pour que je passe en force sur le château noir. 

Puis les combats s'engagent. Utilisant des cartes souterrains, nous tentons un coup de force sur le rose, lui prenant deux territoires mais nous échouons à faire tomber sa ville fortifiée (de peu).  

Au tour suivant, nous pouvons enfin obtenir 4 points. Mais tout cela est vain, car de leur côté, roses et noirs peuvent parvenir à 4 points au prochain tour pour une victoire à 2 mais le joueur noir peut également passer à 3 points pour une victoire en solo. Heureux, je pioche la carte Assassinat, l'une des dernières du paquet événement. 

Mais je ne peux assassiner le roi... Rylanor utilise son conseiller pour regarder mes cartes, et me vole l'assassinat. Sans remord, mais avec beaucoup de calculs, le roi tue sa femme plutôt que de faire assassiner le pape. La carte justice royale ne pouvant être utilisée sur le roi, il n'y a pas de représailles. La victoire solo l'emportant sur une victoire en alliance, Rylanor gagne la partie. Bien joué ! 

S'en suit un débat sur l'importance de l'aléatoire dans ce jeu... L'importance de la carte assassinat...
Moi ce que je retiens, c'est que nous n'allons plus jouer avec les conseillers qui sont franchement pourris et très déséquilibrés.
Pour ce qui est de la chance, les aléas de la vie, surtout au Moyen Age compte pour beaucoup dans la victoire ou la défaite. Et puis on la subit tous. Ce qui est gênant, c'est le mauvais départ lié à un mauvais temps ou pire une épidémie au premier tour, ou une carte cardinal piochée plutôt qu'un personnage.
Pour la carte assassinat, en enlevant le conseiller incriminé, personne ne peut l'avoir à coup sûr. On en peut donc pas compter sur elle pour gagner. De plus, si on l'obtient dès le début de la partie, le poids de son utilisation sera moindre. Et si l'on décide de la garder, elle nous fait perdre une carte parmi les 3 que l'on peut avoir. Donc, je ne la trouve pas si abusée que cela. Enfin, il y a toujours justice royale pour se venger. 
Pour ce qui est de l'équilibre des troupes, les archers sont très forts, et chacun peut les utiliser au max de ses capacités. Ils sont indispensables mais ils ne sont que 3 par armée. Alors que les bombardes n'ont que peu d'intérêt. Là encore, il suffit de ne pas les prendre.

Un très bon jeu de civilisation, je trouve. Il n'est pas sans défaut mais il est rapide et on rigole bien. Et la prochaine fois, nous jouerons avec toutes les extensions, et à 5. 

Commentaires

Best of du mois

[Black Library] Horus Heresy - L'oeil de Terra

La galaxie brûle sur l'ordre d'Horus, et chaque instant coûte un milliard de vies – mais ce ne fut pas toujours le cas. Il fut un temps, le titre de Maître de Guerre était synonyme d'honneur et de loyauté. Il représentait le parangon de la fierté et de la puissance des légions space marines. Nul ne sait s'il est seulement possible de commencer à comprendre à quel point l'amertume peut venir à bout des esprits les plus inébranlables…
En remontant les fils du destin entremêlés autour des primarchs et de leurs fils, Aaron Dembski-Bowden, Graham McNeill, Gav Thorpe et bien d'autres, tentent d'y voir plus clair, à travers quinze récits, dont le roman court "Aurelian" par Aaron Dembski-Bowden, qui raconte le pèlerinage de Lorgar dans l'Œil de la Terreur.
Le Loup de Cendre et de Feu par Graham McNeill
Cette longue histoire qui nous montre le lien entre l'Empereur et Horus ne m'a pas emballé du tout. C'est sympa mais sans plus. Elle n'ap…

[Zombicide - Rue Morgue] Campagne perso "Supercopter" : Mission Breadcrumbs

On a survolé un petit parc transformé en une sorte de camp. C'était rempli de tentes militaires et évidemment, il y a eu un combat ici. On s'est posé quelques blocks plus loin pour aller l'explorer. S'il y a des cadavres, il y aura des zombies, mais surtout des ressources à prendre.
3e partie de notre campagne de Zombicide de cet été. On joue les mêmes personnages, et on ne les change que lorsqu'ils décèdent. On commence cette mission en niveau de menace jaune même si les héros repartent en bleu. Chacun d'eux à eu le droit de garder un équipement de la partie précédente. 
Nos conditions de victoire sont de trouver les tentes "infirmerie" et "administration" et de prendre tous les objectifs.
Dès le début, j'ai fracassé la porte de gauche à la hache (je ne suis pas pomplar pour rien !!) et je suis entré dans la pièce. J'ai défoncé un Z. Puis Bear a achevé le dernier. 
Enfin, Jane est entrée et un fait un carton dans la pièce voisine av…

[Lui-même] Skull

J'ai déjà parlé de Skull dans un autre post. C'est un jeu à partir de 3 à 6 joueurs pour des parties de 10 à 30 minutes. Mais le jeu est très addictif et vous risquez d'y jouer beaucoup plus longtemps.

Les règles sont simples : il s'agit de lancer des défis dont le but est de retourner des disques, que les joueurs placent devant eux, sans tomber sur un skull.

Chaque joueur a 4 disques dont 3 fleurs et 1 skull.

Lorsque la partie commence, tous les joueurs posent un disque devant eux. Puis le premier joueur (celui qui a gagné la manche précédente ou fait perdre un cercle à un autre joueur) commence. Il peut ajouter un autre disque ou miser sur le nombre de disques qu'il pense pouvoir retourner sans tomber sur un skull. Sachant qu'il doit retourner tous les siens en premier. Le joueur suivant passe ou mise plus, et ainsi de suite. Celui qui est le dernier à miser tente de relever son défi. 
S'il pioche un skull, le défi est raté et il perd l'un de ses 4 d…

[Black Library] Horus Heresy - Le Chemin Céleste - Chris Wraight

Pendant trop longtemps, la Ve Légion a été tenue à l'écart du conflit sanglant qui ravage la galaxie depuis que la trahison de Maître de Guerre a été révélée. Mais ce n'est qu'après que le primarch Jaghataï a été satisfait du fait que la voie qu'il a choisie est juste et honorable que les White Scars se sont lancés au combat. Mais après quatre années d'une guerre d'attrition sans relâche contre la Death Guard et les Emperor's Children, leur moral est au plus bas, et s'ils veulent atteindre Terra à temps pour la bataille finale, ils devront compter sur les exploits de leurs puissants Stormseers.
Objectivement, on ne partait pas sur de bonnes bases avec ce roman. Les derniers récits de l'auteur, sur les White Scars, m'avaient laissé froid... et je m'inquiétais fortement. En fait non. 
Après autant de nouvelles, c'est vrai qu'il est bon de relire un roman. Ensuite, l'évolution des personnages depuis leur première apparition est fran…

Kickstarters en vue !!

Alors que je viens tout juste de recevoir mon numéro de livraison pour Conan, de nouveaux et nombreux projets Kickstarter, que j'attends depuis longtemps, vont être lancés. 
Ces deux prochains mois vont être douloureux mais captivants. Dans l'ordre chronologique, voici ceux qui me titillent : 


On commence par Rise of Moloch, le prochain jeu situé dans l'univers de SMOG. J'attends plus d'infos car c'est le jeu pour lequel j'en ai le moins. D'après les tests d'il y a quelques années, c'est un dungeon crawler mais il y aura plusieurs team. Il était prévu pour le 24 octobre mais la date semble avoir été reportée hier pour une date encore inconnue. Il est distribué par Cmon, et pour les figs, on peut s'attendre à une qualité identique à Zombicide d'autant plus que l'équipe de Guillotine Games semble avoir travaillé aussi dessus. Au passage, les auteurs de l'univers de Smog sont français.


Quelques images quand même car les persos sont…