Accéder au contenu principal

[Space Cowboys] Watson & Holmes

Dernièrement, on a testé Watson & Holmes, le dernier Space Cowboys. 

Les Space Cowboys sont en train de créer une véritable gamme Sherlock Holmes avec un standing assez impressionnant au niveau de la qualité. Après plus d'une vingtaine de scénarios de Sherlock Holmes Detective Conseil, Watson & Holmes nous a fait du bien.  

Le but du jeu est d'être le premier à répondre à plusieurs questions.

Comment ça marche ?
La partie commence par la lecture d'une page d'intro. Vous pouvez aussi vous la faire lire grâce à un QR code. Devant vous sont placés des cartes représentants des lieux. Chaque joueur va, à son tour de jeu, choisir l'endroit où il veut aller, en misant ou non des pions calèches. S'il s'avère que quelqu'un veut aller au même endroit qu'un autre joueur, il met alors plus de calèche et prend la place du premier, qui est éjecté et doit à nouveau choisir un endroit où aller. Il perd un jeton... 

Lorsque tout le monde est placé, chacun lit sa carte secrètement. Et oui, c'est une compétition. 
Evidemment, il existe des petits trucs pour mettre des batons dans les roues des autres joueurs : 
Le jeton policeman empêche les joueurs d'aller lire une carte. Un joueur peut le placer après avoir lu une carte. Poker face !! 
Il faut un jeton sifflet pour appeler le policier et l'enlever de la carte ou un jeton crochetage pour passer en douce en laissant le policier. 
Il y a des cartes personnages qui apportent des bonus et changent votre manière de jouer. Mais aussi, la carte Watson qui force à lire à voix haute sa carte d'enquête ou Holmes à partir du moment où un joueur a perdu. 

Lorsque l'on pense être prêt, on fonce vers le 221 bis Baker Street, et on répond aux questions. Puis on vérifie les réponses. Si c'est bon, on gagne, sinon, ça joue toujours, mais pour les autres seulement. Enfin, à la fin, on lit le prologue qui explique l'enquête. 


Watson & Holmes est un vrai jeu de société d'enquêtes, et en plus, c'est une course. Le bluff, et les coups de pression sont omniprésents. Le jeu est bien écrit, le premier scénario est très bon et très Holmessien. Je viens de lire (pendant 4 mois), l'intégrale des romans et nouvelles de Sir Arthur Conan Doyle sur Sherlock Holmes, je commence à être calé. C'est beau, c'est prenant, et c'est malin. La mécanique est simple et efficace. Bien plus rapide qu'un Sherlock Holmes DC, moins d'une heure pour le premier scénario. Vous ne ferez pas que cela de votre soirée. 

L'auteur explique qu'il a choisi les enquêtes qui apparaissent dans les nouvelles sans être développées. Très intéressant, je trouve. Je remercie franchement l'auteur Jesus Torres Castro pour cette riche idée. 

Quelques critiques tout de même sur l'édition, et pourtant j'adore ce que font les Space Cowboys ! 
Le bouquin de règles est très beau mais il n'est vraiment pas clair. Par exemple, il n'y a pas de partie mise en place, chaque infos est donnée séparément dans le cadre du descriptif du matériel. C'est très relou. Par exemple, je pensais avoir lu que tous les joueurs doivent prendre un jeton policeman, mais pas moyen de le retrouver avant la partie. En fait, c'était dans la description du matériel. 
Les personnages que l'on peut s'adjoindre sont assez mal expliqués aussi. C'est assez dommage car chaque scénario n'est faisable qu'une fois. On ne peut pas faire de partie test. 
La boite n'est pas très bien pensée. Les jetons, sans sachet, se déplacent partout (la boite se range debout, comme un livre), et une fois dans des sachets, il faudrait plus de place. Le gros jeton premier joueur ne rentre pas dans le compartiment... Et il faut enlever les socles des jetons joueurs. Dommage, surtout venant des SC.  

J'ai oublié un détail, les 12 enquêtes ne peuvent être jouées qu'une fois chacune... Arrgh feront les radins... Pour les autres, essayez de réfléchir au dernier jeu où vous avez joué plus de 12 fois... ?! 

Bref, je vous le conseille, c'est une grande réussite.

Plus d'infos sur TRICTRAC of course !!

Commentaires

Best of du mois

[Zombicide - Rue Morgue] Campagne perso "Supercopter" : Mission No Way Out

On aurait dû se rendre compte que tout allait trop bien. Il y a deux heures, on s'est posé dans une zone prometteuse pour l'explorer. On ne se doutait pas que l'hélico attirerait autant de zombies. Maintenant, on est coincé dans un long bâtiment a essayer de retourner à l'hélico. Les portes ont été fracturées, les zombies ne vont pas mettre longtemps à nous rejoindre. J'adore affronter les zombies dans des pièces étroites... Non, sérieusement...   
Dans le cadre de la campagne, nous avons décidé de jouer le deuxième scénario en niveau d'alerte jaune, même si nos personnages sont encore en bleu au niveau de l'XP.

Le personnage décédé dans le scénario précédent (James) a été remplacé par Jane. Dan, Bear, Jane, Terry, Cathy et Louise sont dans le bâtiment.

Enfin, chacun des gars ayant participé au scénario précédent a pu garder l'une de ses armes. Dan possède toujours sa hache mais Bear a un sabre. Dans l'autre équipe, Louise a un fusil. Je ne me rappe…

Dan Abnett - Les Fantômes de Gaunt - Cycle IV - Le Maître de Guerre

Après le succès de leur mission désespérée sur Salvation's Reach, le Colonel-Commissaire Gaunt et le Premier et Unique de Tanith se hâtent vers le monde-forge d'Urdesh, d'une valeur stratégique cruciale, qui se trouve assiégé par les armées brutales d'Anarch Sek. Toutefois, l'enjeu pourrait ne pas se résumer à une planète. Les forces impériales ont tenté de diviser l'ennemi pour le vaincre, mais si le Maître de Guerre Macaroth dirige personnellement la campagne d'Urdesh, il se peut que l'assaut du Grand Ennnemi ait un tout autre but - décapiter d'un coup la structure de commandement impériale. Le Maître de Guerre s'expose-t-il imprudemment? Les Fantômes de Gaunt pourront-ils le protéger de tant de tueurs et de machines de guerre du Chaos? Écrit par Dan Abnett.
Qu'est-ce que c'est bon de retrouver une nouvelle histoire des Fantômes de Gaunt après plusieurs années d'attente. On y retrouve vite sa place, on se sent bien parmi les siens.…

[Zombicide - Rue Morgue] Campagne perso "Supercopter" - Mission Gas Run

Salut, moi, c'est Dan. On a trouvé un hélicoptère sur le toit de la clinique. Il va nous falloir une sacrée quantité de fuel pour le faire fonctionner car on veut explorer l'ensemble de la ville. Malheureusement, les portes qui mènent à l'hélico sont sécurisées et il va falloir que l'on trouve le pass pour y avoir accès. 
J'ai réuni mes potes Bear, James, Terry, Cathy et Louise. Et on y va !!  Des gens semblent avoir vécu ici depuis la contagion. Et malheureusement, maintenant, ils sont morts.  
On a décidé d'utiliser la technique habituelle, celle qui nous a maintenu en vie jusque là. On fouille vite fait la pièce où l'on se trouve, et on fonce !

Pas grand monde dans le bâtiment, on a de la chance. Ah non, il y a une de ses conneries d'Abo ! On se retrouve très vite dans la rue, à la l'angle. Histoire d'avoir une vue sur l'ensemble de la zone. Et on laisse sortir. 
On opte pour faire le tour du bâtiment, en laissant l'abomination faire…

[Black Library] Horus Heresy - L'oeil de Terra

La galaxie brûle sur l'ordre d'Horus, et chaque instant coûte un milliard de vies – mais ce ne fut pas toujours le cas. Il fut un temps, le titre de Maître de Guerre était synonyme d'honneur et de loyauté. Il représentait le parangon de la fierté et de la puissance des légions space marines. Nul ne sait s'il est seulement possible de commencer à comprendre à quel point l'amertume peut venir à bout des esprits les plus inébranlables…
En remontant les fils du destin entremêlés autour des primarchs et de leurs fils, Aaron Dembski-Bowden, Graham McNeill, Gav Thorpe et bien d'autres, tentent d'y voir plus clair, à travers quinze récits, dont le roman court "Aurelian" par Aaron Dembski-Bowden, qui raconte le pèlerinage de Lorgar dans l'Œil de la Terreur.
Le Loup de Cendre et de Feu par Graham McNeill
Cette longue histoire qui nous montre le lien entre l'Empereur et Horus ne m'a pas emballé du tout. C'est sympa mais sans plus. Elle n'ap…

Tiny Epic Zombies, le nouveau venu

Quelle surprise hier de voir arriver dans ma boîte aux lettres Tiny Epic Zombies ! J'avais Kickstarté ce jeu en début d'année, et la livraison était prévue pour novembre. Visiblement chez Gamelyn Games ils savent faire des Kickstarter et livrer même AVANT les délais annoncés !
On retrouve le concept du "Tiny Epic" c'est à dire un jeu dans une petite boite pour une partie entre 30 minutes et 1 heure. Le thème cette fois-ci sera les zombies, une manière de réutiliser les ITEMeeples, ces petits Meeples en plastique pouvant porter des objets qu'on avait vu à l'oeuvre dans le très bon Tiny Epic Quest.
Il est 21h15, j'ai donc officiellement le temps de me lancer dans une partie, on y va !
Bon tout d'abord la lecture des règles, j'ai pris le jeu en anglais donc ça prend un peu plus de temps ... La mise en place du jeu en solo :  On joue donc deux survivants au lieu d'un, et on peut choisir son niveau de difficulté en réglant le nombre de "v…