Accéder au contenu principal

[Zombicide] Red Cap Ben

Je continue sur ma lancée car plusieurs personnages de Zombicide sont en cours de peinture (une demi douzaine). Deux sont terminés, voici Red Cap Ben, issu de Karl Kopinski Special Guest Box. 


J'adore le travail des frères Kopinski et je ne pouvais pas passer à côté de cette box. Les sculptures sont magnifiques (Angry Mary est en cours de peinture). Je résiste, d'une force, pour ne pas pledger Zombicide Black Plague et 4 boites d'illustrateurs que j'adore...  

Pour ce qui est de Red Cap Ben, la sculpture est très belle, et j'ai utilisé les mêmes techniques de peinture que précédemment, sur sous-couche marron. 




En terme des compétences, Ben possède, dès le début de la partie, la compétence blitz qui offre un mouvement gratuit s'il tue le dernier zombie d'une case. Très pratique au début car il n'y a pas encore beaucoup de Z et qu'il va pouvoir l'utiliser souvent. 

Au niveau orange, il a le choix entre +1 dé en mêlée, ou +1 à ses jets de dés en tir. Deux directions différentes pour le personnage, en fonction de ses armes. 

Au niveau rouge, il peut choisir de gagner 1 action gratuite de combat, ou 1 action de mouvement gratuite (moins nécessaire car il a déjà blitz), ou slippery pour entrer et sortir des cases pleines de zombies. Honnêtement, entre la 1e et la 3e, mon cœur balance... Il faut tester. 

Commentaires

Best of du mois

La fin de Warhammer ... et de GW ?

Bon bah voilà, c'est fait ! Ce que je prédisais depuis plus d'un an à qui voulait bien l'entendre, est arrivé. Games Workshop s'est débarrassé du gouffre financier qu'est Warhammer. Warhammer est mort. Ou plutôt Warhammer Fantasy Battle est mort!
En même temps, lorsqu'un jeu coûte aussi cher en développement que coûtait WFB, et qu'il prend autant de place dans les magasins, tout cela pour ne faire que moins de 20% du chiffre d'affaire d'une entreprise, il est évident qu'il faut agir.
Alors Games Workshop a agi. Les suppléments End of Times ont détruit le monde de Battle, et on passe à la suite, tout le monde est mort, sauf Sigmar. Et il revient avec des gars en armure, préparés en secret dans ses laboratoires magiques (manquerait plus que ce soit sur Luna et ça nous rappellerait fortement quelque chose. Bref, c'est une remise à plat du background et de l'imagerie du monde de battle... non de Sigmar...!

Games Workshop vise avant tout le ma…

[Horus Heresy] La mort des titans

Horus a rassemblé son armada et il a défait tout ceux qui lui barraient la route, y compris le bourreau attitré de l'Empereur. Il ne reste qu'un obstacle à franchir avant de pouvoir attaquer Terra et anéantir le rêve de l'Empereur. Le système de Beta-Garmon se trouve sur l'itinéraire le plus fiable vers le système solaire et Terra. Pour le briser, Horus assemble un ost de guerre aux proportions improbables, et des titans innombrables. Perdre ici signifierait la fin de la guerre, et Horus n'a aucune intention de repartir vaincu. Mais l'Imperium a compris l'importance de Beta-Garmon. Toute la puissance de l'Imperium s'est massée là: l'Armée Impériale, presque infinie, mais aussi tous ses titans, prêts à défier la puissance militaire du Maître de Guerre. Les titans loyalistes affrontent leurs semblables les machines divines renégates. C'est un conflit sans précédent qui s'annonce, une bataille apocalyptique qui décidera de la suite de la g…

Kingdom Death - Lantern Year 6

Laissez-moi vous compter l'histoire de la fois où nous vilipendâmes le White Lion...
Forts de leur nouvel équipement, Athéna, Ygrid, Jeff O'Nidas et Herakles partirent à la chasse. Dans le but de terminer des sets complets de White Lion, ils décidèrent de traquer un lion. 

Chasse : Herakles prit la tête du groupe et repéra des traces de griffes sur le sol. Les chasseurs enquêtèrent. Jeff et Ygrid gagnèrent du Courage (+1). 
Le lendemain, c'est Jeff qui prit le commandement. Le lion nous repéra, il recula et se tint en garde. 
Le 3e jour, Ygrid prit la direction. Elle découvrit un Capharnaüm répugnant. Les survivants devinrent insane et Jeff mangea de la merde... Il perdit de la force (-1). Les autres y gagnèrent du courage (+1)  et de la compréhension (1D10). Dans tout ce bazar, Ygrid et Athéna prirent une blessure au pied pour la première, et à la tête pour l'autre mais on découvrit 3 ressources. 
Athéna prit ensuite la tête des opérations. Les survivants découvrirent des p…

[Resident Evil 2 : The Board Game] Avis et scenario 1A

Bonjour à tous,
Aujourd'hui je vous propose une partie découverte de Resident Evil 2 : The Boardgame. Ce jeu est édité par Steam Forged Games, traduit en français par Légion Distribution, et a fait l'objet d'un Kickstarter en 2018. Un kickstarter pour Resident Evil 3 est en cours jusqu'au 11/05/2020 d'ailleurs, pour ceux qui seraient intéressés.
Il s'agit d'une sorte de Dungeon Crawler / Survival Horror, assez fidèle au jeu vidéo, dans lequel des survivants bien connus (Claire Redfield, Leon S. Kennedy, ...) vont se frayer un chemin dans les rues et dans le commissariat de Racoon City, ville envahie de créatures issues des laboratoires d'Umbrella Corporation.
Si le jeu est très bon, le contenu de la boîte de base n'est pas extraordinaire pour le prix demandé. On retrouve 4 héros, une quinzaine de zombies, 4 chiens, 2 lickers (des ennemis un peu plus costauds) et 2 boss. Les figurines sont sympathiques même si le plastique rouge des ennemis fait qu&…

[Black Library] Dan Abnett - Magos

Chez Black Library, il y a des livres que l'on dévore et Magos est de ceux-là.
L'inquisiteur Eisenhorn a passé sa vie a traquer l'obscurité dans les recoins les plus dangereux de la galaxie, à la poursuite de l'hérésie et du Chaos. Mais combien de temps un homme peut-il parcourir cette voie sans succomber à l'attrait du warp !Sur la piste d'hérétiques sur des mondes isolés de l'Imperium, Eisenhorn doit se confronter à la vérité le concernant. Est-il toujours un champion du trône? ou a-t-il été séduit par le mal qu'il n'a vécu que pour chasser ? 

Magos est un chef d'oeuvre comme seul Abnett sait le faire. Le genre de livre qu'on commence et qu'on ne peut arrêter de lire. Un gros livre en plus, et tout le monde le sait, plus c'est gros, mieux c'est. Pourtant, un recueil de nouvelles, ce n'est, au départ, pas gagné. 
Vendu comme le tome 4 d'Eisenhorn, dans Magos, en réalité, on ne suit pas toujours Eisenhorn, mais parfois, d&…