Accéder au contenu principal

La Chute de Damnos - Nick Kyme

L'HISTOIRE
Lorsque Damnos est frappée par des tremblements de terre aux proportions cataclysmiques, une ancienne force est tirée de son sommeil. Dans les tréfonds de la planète, les nécrons s’animent pour décimer la population humaine. Tout semble perdu, mais le salut viendra des cieux... Les Ultramarines bravent un formidable barrage d’artillerie afin de déployer leurs forces sur Damnos. Ils sont menés par deux guerriers de légende – le capitaine Cato Sicarius et le Maître Archiviste Tigurius. Ils sont le dernier espoir de survie de la planète face à des ennemis impitoyables, mais des tensions au sein de leurs rangs menacent leurs chances de victoire. Alors que la bataille fait rage sur Damnos et que les Ultramarines cherchent à défaire leurs ennemis sans âme, Tigurius a une terrible vision – Sur Damnos tombera un héros...

Ah cette collection… De très beau livre, je parle de l’objet évidemment. Mais pas beaucoup plus. Encore une fois, un mec qui aurait mieux fait d’aller sauter d’un pont a tenté d’écrire un livre, et on l’a publié… Je ne sais pas qui il faut blâmer, car après tout, il y a des gens qui lisent les manuscrits…

Reprenons nos critères.

Critère 1 : le scénario. Un monde est attaqué par des Nécrons sortis de terre, les Ultramarines de la seconde compagnie interviennent. Un classique. Rien à en dire. Sicarius est un gland, sa tactique préférée est de foncé sur l’ennemi pour l’engager au CàC avec son escouade de commandement, alors que sa compagnie se dirige toute seule, et qu’elle se prend les coups. Encore une fois, avant d’écrire sur des batailles, même fictives, on se renseigne un minimum sur la stratégie militaire, histoire de ne pas faire passer Sicarius le grand pour un blaireau.

Critère 2 : le style. Bah, déjà, c’est écrit par un gamin de 10 ans, non ? Ah dommage, alors… En plus de ne pas être beau, on a le droit à des flashbacks entre les SM qui n’apportent rien. Et puis, l’histoire n’est pas palpitante, linéaire, plusieurs batailles, toutes sur le point d’être perdues, se retrouvent gagnées par l’opération du saint Empereur. Ce n’est franchement pas motivant. On suit plusieurs sergents et deux humains, mais jamais Sicarius. Et puis même quand ils se font fumer, les marines ne perdent presque pas de troupes. Aucune tension. On suit également quelques Nécrons… Mais là aussi, c’est très pauvre.

Critère 3 : Pour ce qui est du respect du background, le livre reprend le background Nécrons au premier codex en ajoutant de la psychologie aux personnages, donc de nombreuses unités sont absentes. De toute façon, il n’y a que des guerriers, et des immortelles… à la pelle. Mais le plus agaçant, c’est le comportement des SM, ils ne sont que des individus agissant seuls parmi d’autres. Un SM, ce n’est pas cela. Un space marine, c’est une un rouage d’une escouade. Ils agissent en coopérant, le sergent DIRIGE son escouade, le capitaine DIRIGE la compagnie.

Le seul intérêt de ce bouquin est d’avoir donner des noms aux escouades. Bonne idée, après tout, les grenadiers montés de la Garde Impériale de Napoléon s’appelait « les Dieux ».

Au final, plusieurs choses m’interpellent.
Comment sélectionnent-ils leurs auteurs ? Les prendre parmi les anciens de GW n’est franchement pas une bonne idée. Comment choisissent-ils les batailles légendaires des SM ? Non, parce que celle-ci est sans intérêt… Les capitaines SM sont-ils tous teubés ?? Et enfin, les cartes au milieu, bordel !! 3 critiques, 3 cartes qui ne servent à rien.
Bref, c’est une daube. Ne le lisez qu’aux toilettes.

Note : 2/10
N'hésitez pas à poster un commentaire.

Commentaires

Best of du mois

[GG] Rising Sun - Première partie

J'ai reçu Rising Sun depuis plusieurs semaines, et nous avons enfin pu le tester.  Pour ceux qui ne suivent pas le blog, j'ai pledgé ce jeu l'an dernier et il est arrivé avec deux mois d'avance en Février. Vous pouvez voir l'Unboxing ici
Selon l'auteur Eric Lang, Blood Rage était inspiré de Risk (nous, on n'a pas vu le lien!) et Rising Sun est inspiré de Diplomacy. Là encore le lien est fin... 
En réalité, on est face à un jeu de placement et de majorité qui vise à marquer des points avec de la baston à la fin des tours (comme dans Chaos dans le Vieux Monde, Blood Rage et le Parrain). Toutefois, ici, la diplomatie est institutionnalisée par les règles. 
Comme ses prédécesseurs, on est ici face à un jeu à l'européenne au niveau des règles, mais avec de belles figurines dans le pur style ameritrash. 

Le but du jeu est de gagner le plus de points de gloire à la fin d'une année, divisée en 4 saisons, 3 de jeu et une de décompte des points. 
Durant un…

[HH - Burning of Prospero] Custodes Guard

Quelques semaines après sa sortie, je me suis empressé d'acheter Burning of Prospero de la Série Horus Heresy chez GW. Les figs sont sublimes, et l'idée de jouer à 30k dans un jeu de société me fait kiffer.


Après la peinture de la boite de Calth, je me suis enflammé. J'ai monté les Impériaux après la naissance de ma fille, alors qu'elle dormait. Puis j'ai mis les Thousand Sons de côté car franchement, il y a trop de travail sur les marines pour enlever les lignes de moulages et que j'étais soûlé. J'ai sous-couché le tout, et je me suis lancé dans la peinture. 
Maintenant, ma fille a 7 mois, et je n'ai que rarement le temps de peindre. Les 5 Custodes sont en cours depuis au moins 6 mois, et un seul est terminé... Deux n'en sont pas très loin mais je n'arrive pas à trouver le temps de m'y consacrer. Et là, mercredi soir à 22h, j'avoue que le courage me manque... 
Mais bon, je voulais tout de même faire un article sur cette figurine car c&#…

Helsreach - Aaron Dembski-Bowden

L’HISTOIRE
Lorsque le monde d’Armageddon est attaqué par les orks, le chapitre Space Marine des Black Templars fait partie des premiers envoyés pour libérer la planète. Le Chapelain Grimaldus et un groupe de Black Templars sont chargés de défendre la ruche Helsreach contre des envahisseurs xénos dans une des innombrables zones de combat qui ravagent la planète. Mais, à mesure que les forces orks s’accroissent et que le nombre de Space Marines diminue, Grimaldus doit mener une lutte de plus en plus désespérée. Déterminés à vendre chèrement leurs vies, les Black Templars devront tenir à tout prix ou leur sacrifice aura été en vain.
Le Scénario : La guerre d'Armageddon, on connait. Les actes héroïques du fameux chapelain Grimaldus, on les attend. Le point de vue est celui de Grimaldus, tout juste nommé Haut Chapelain par son prédécesseur. Il doit commander la défense d'Helsreach face aux Orks. 
Le Style : le style est correct. Sans plus. Il ne nous fait pas rêver mais ça fonction…

[GW] Shadespire - Première partie

Bonjour à tous
Ça y est, je me suis lancé dans l'aventure Shadespire suite aux avis, remarques et achats impulsifs d'un collègue de travail (merci Vviandelle !). Il m'a présenté la boîte, les figurines, quelques extensions ... Je ne ferai pas d'open the box, il y en a des tonnes sur le net tous aussi intéressants les uns que les autres. Mais en résumé, c'est du très bon matériel ! La boîte est solide, brillante. Le carton des plateaux est bien fait, joli, les marqueurs également. Les dés sont très corrects (et puis, si on en veut des plus beaux il y a un tas d'accessoires supplémentaires disponibles sur le site de Games). Les figurines sont belles et détaillées, facilement convertibles (j'ai d'ailleurs découpé la tête d'Obryn et de Brightshield de la boîte de base, je ne supportais pas cette tête casquée de Space Marine).
Le seul reproche que je ferai est qu'elles sont finalement assez fragiles, et que la boîte de base ne contient pas de thermo…

[Oink Games] Deep Sea Adventures

La semaine dernière, Rylanor nous a fait tester une petite (minuscule!!) pépite que j'hésitais à acheter depuis des mois, à chaque fois que je passais commande chez Philibert. Verdict, je n'hésite plus... 
Le but du jeu : collecter le plus de trésors après 3 plongées depuis notre sous-marin.  Le problème, c'est que l'oxygène est collectif, et qu'il descend vite.
Chacun leur tour, les joueurs lancent un dé qui leur permet de descendre profondément. Puis ils choisissent s'ils ramassent ou pas un trésor. Le tour suivant se passe de la même façon, plus on va loin, plus les trésors sont gros. Seulement, ils pèsent et nous font perdre un en mouvement, et un en oxygène par trésors possédés. L'essentiel, est de savoir quand il faut remonter. Car la vie est brève au fond de l'océan. 
Si on meurt, nos trésors tombent au fond de l'eau et ils s'empilent. On peut ensuite les récupérer en 1 fois.
Le jeu se joue en 3 phases identiques et on regarde qui a le pl…