Accéder au contenu principal

La Chasse de Voldorius - Andy Hoare

L’HISTOIRE
Kernax Voldorius, prince démon et seigneur de guerre de l’Alpha Legion, impose depuis longtemps un règne de terreur qui s’est propagé à travers les galaxies, laissant dans son sillage des milliards de victimes. Kor’sarro Khan, du chapitre des White Scars, est chargé de mener la chasse et de détruire Voldorius. Chassant la bête pendant presque une décennie, Kor’sarro force finalement Voldorius à le combattre sur le monde de Quintus, où il s’allie avec la Raven Guard. Le démon doit mourir, mais pour y parvenir, les Space Marines devront d’abord affronter un monde totalement dévoué aux forces du Chaos.

Avant d’entamer la critique de ce livre, je voudrai revenir sur les trois critères indispensables pour jauger de la qualité d’un livre issue de l’univers Warhammer 40.000. 

- Le premier, comme pour tous autres livres est la qualité de l’histoire. L’histoire doit être intéressante, avoir de l’intérêt et ne pas tomber dans le scénario pourri de série B. Elle doit être crédible, intéressante, et tenir le lecteur en haleine. 

- Le second critère, est le style de l’auteur. Style d’écriture, richesse du vocabulaire, mais également effets de narration ; en bref, les moyens qu’utilise l’auteur pour mettre en place son histoire. 

- Le troisième critère, c’est le respect du Background avec un grand B, celui de l’univers de Wh40k. L’auteur doit le respecter, s’inscrire dedans, mais il peut aussi y ajouter de larges pans. 


C’est à la lumière de ces trois critères que l’on peut juger d’un bouquin dans l’univers de Wh40k.

Histoire de ne pas vous faire languir trop longtemps, je vais d’ores et déjà donner mon avis sur La Chasse de Voldarius. Si l’on reprend les trois critères précédents, c’est juste de la merde…

Critère 1 : le scénario. L’histoire est tout simplement molle, sans intérêt, et désastreusement répétitive. Des situations similaires de combat se répètent plusieurs fois, sans éveiller de lueur dans les yeux du lecteur. Le scénario est pauvre. 

Les personnages principaux sont fades, réfléchissent comme des junkies défoncés à l’héro, la trame est mal exploitée, et l’auteur ne s’est pas documenté ni sur l’aspect des lieux, ni sur les capacités et compétences des leaders, ni sur l’intérêt tactique des situations mises en avant. Les réflexions tactiques, vu que le bouquin parle de batailles, sont du niveau d’une huitre sur le point d’être avalée un soir de réveillon.

Critère 2 : les effets de narration. Bon, bah, Andy est écrivain autant que mon chien. Son style est franchement pas terrible, moins chiant que du Swallow mais simplet. L’histoire est racontée de manière linéaire, sans effets, en suivant les deux capitaines SM, ou l’aide de camp de Voldarius. Classique me direz vous, mais ça n’apporte rien à une histoire fadasse.

Vu que l’un des personnages traque Voldarius depuis 10 ans, on aurait aimé revoir par moment les différents affrontements, sous forme de Flashback pendant qu’évoluait la trame principale, un peu comme dan Ravenor 3. 

Critère 3 : le Background de 40k. Il n’est pas respecté, les capitaines ont déjà du mal à se diriger eux même, alors ils oublient de diriger leurs troupes. De temps en temps, ils sortent une ou deux banalités. 100 astartes loyalistes affrontent 300 Chaoteux accompagnés de l’Alpha Legion et de milliers de rebelles de face dans une plaine et les marrav’ sans effort. Les Thunderhawk ont des capacités de transport ahurissantes et mouvantes. Les SM attaquent en dehors des fortifications et foncent ensuite dans les lignes de défense (2 fois !!). Le Lieutenant de Voldarius et Voldarius lui-même sont débiles, après plusieurs millénaire. La carte de la région qui augmente considérablement le prix du bouquin (puisque le livre vaut 16€) est sans intérêt. Ce bouquin est une aberration fluffique.

Donc la lumière de ces trois critères, ce livre est une grosse bouse, qui nous permet juste de confirmer qu’être un personnage spécial space marines, c’est surtout être une buse en stratégie et en leadership. Korsarro et Shrike sont nuls, charismatiques comme deux hamsters nains mâles en rut, et tellement fins tacticiens que je me suis plusieurs fois demandé s’il existait un Pôle Emploi Space Marine. Il faut l’avoué, j’ai peiné pour finir ce truc… 

2/10

Commentaires

Best of du mois

Kingdom Death - Open the Box

Bonjour à tous, 
Hier, j'ai reçu l'énorme boite de Kingdom Death Monster, et vous allez le voir, c'est une oeuvre d'art ! Je vous propose donc un Open the Box de cette boite.  

Le colis est arrivé comme cela, bien emballé, et suffisamment protégé. Elle pèse son poids, dans les  kilos, et est assez énorme.  

Le boite est noir mat, complètement avec une illustration en vernis sélectif.


A l'ouverture, il y a une autre boite.


Elle contient les grappes de figurines du jeu. Et oui, il faut les monter.


Ensuite, le matériel en carton est très beau. Une piste recto - ...


... et verso.


Les jetons : 


Les nouveautés de la 1.5, je crois.


Le plateau de jeu :


La boite de base. Elle est bien vide, mais il y a la place pour ranger les extensions.


Une fiche de village.


La fiche de personnages, les cartes événements, et les plateaux de jeux des survivants.


Le livre des règles.

[Monolith] Conan - Le livre de Set

Faute d'avoir reçu un mail pour m'annoncer l'arrivée de Mythic Battle : Pantheon, qui ne devrait plus tarder tout de même, j'ai reçu un mail m'annonçant l'arrivée du Livre de Set de Conan, le KS le plus rapide de l'histoire de KS... 
La couverture est magnifique, totalement dans l'esprit de Conan. J'adore. 
Le livre est partagé en deux parties :
- La première regroupe les scénarios publiés sur le site de Monolith et rédigés par Tony.
- La seconde contient les photos et le background des personnages de Conan.

Les scénarios sont organisés comme d'habitude. Ils sont tout de même classés par le nombre de joueurs. 
Il y a eu beaucoup de plaintes de la part de certains joueurs sur les forums sur les scénarios qui ne sont pas jouables par tous les groupes de jeux... J'avoue que je ne comprends pas. Pour les scénarios qui se jouent à peu de joueurs, je les réserve pour un jour où nous sommes en sous nombre. Et pour les autres, des joueurs (souvent …

Zombicide : Rue Morgue - Some Zombies

Depuis au moins deux ans, j'ai ces figurines de Zombicide : Rue Morgue qui traînent dans une boite de mon établi, commencées mais jamais terminées. Il était temps d'y mettre fin. 
Je vous présente donc mes dernières réalisations pour Zombicide : 

Voici les 5 derniers Crawlers : 
Les 10 fatties : 

Et pour la route, 5 Zombies VIP, peints depuis une éternité et qui attendaient leurs potes... Ils vont attendre longtemps !!
Rien de bien sensationnel. Aplats, encrage, éclaircissements, sang ; le plus dur étant de retrouver un style identique à celui de l'époque. 
Il ne me reste "que" 20 runners, 2 abominations et 5 survivants pour terminer la boite de Rue Morgue et enfin, pouvoir y jouer... Je ne sais pas dans combien de temps je vais jouer à Mythic Battles à ce train là... 
Ensuite, il me restera les 4 survivants et 8 acolytes pour terminer la boite de l'extension Angry Neighbours. On en verra le bout un jour, les gars. 
Mais pour l'instant, j'ai envie de…

[Zombicide] Toxic City Mall - Death Row

Un parcours étroit à traverser pour aller détruire une sale abomination toxique dans un centre commercial. Easy !! 
J'ai joué cette partie en solo. L'équipe, tirée aléatoirement est une équipe idéale : deux slippery Lea et Josh, un chef Neema, un médic Raoul, un combattant Mack et une fouilleuse Thaissa.  
Leila joue en première, ouvre la porte du bâtiment et se glisse dans la salle restée vide grâce à sa capacité à esquiver les zombies. Mack la suit et élimine quelques Z au CàC. 
Les autres suivent et tapent dans le tas. Certains ont même l'occasion de fouiller. On trouve déjà quelques équipements intéressants comme la carabine et le fusil d'assaut. 
Dans la rue, les zombies commencent à arriver.

Mack est maintenant le premier joueur.

Il reste un Z dans le bâtiment, alors il s'en occupe. Puis il fouille et un autre Z apparaît. Il s'en charge aussi. 
Les autres se contentent de fouiller. Lea sort. espérant attirer le fatty vers elle.

D'autres zombies arriv…

[Black Library] Horus Heresy - Part 2

Lorsque j'ai commencé ce blog, je comptais mettre régulièrement en ligne mes avis sur les livres que je lisais, entre autres, ceux qui parlent des univers de jeux GW. La série qui a le plus de succès est sans conteste l'Hérésie d'Horus. 

Plusieurs livres ont déjà été traité, mais des tas d'autres sont restés en suspens. A l'heure où il en sort des paquets tous les mois comme aujourd'hui, il me semble indispensable d'identifier ceux qui sont dispensables, justement. D'autant plus que l'éditeur est passé de livres au format poche à moins de 10€ euros chacun, à un grand format à 17€. 
Je vais donc les traiter dans l'ordre de parution, voici la deuxième partie des livres que je possède.  
Les Primarques (Collectif) : Ce livre contient peu de nouvelles, et celle qui m'intéressait le plus est de loin celle sur Fulgrim, malheureusement, elle ruine la fin du roman éponyme. Le reste est tout simplement mauvais. Celle sur l'Alpha Legion sort du lot…