Accéder au contenu principal

La Chasse de Voldorius - Andy Hoare

L’HISTOIRE
Kernax Voldorius, prince démon et seigneur de guerre de l’Alpha Legion, impose depuis longtemps un règne de terreur qui s’est propagé à travers les galaxies, laissant dans son sillage des milliards de victimes. Kor’sarro Khan, du chapitre des White Scars, est chargé de mener la chasse et de détruire Voldorius. Chassant la bête pendant presque une décennie, Kor’sarro force finalement Voldorius à le combattre sur le monde de Quintus, où il s’allie avec la Raven Guard. Le démon doit mourir, mais pour y parvenir, les Space Marines devront d’abord affronter un monde totalement dévoué aux forces du Chaos.

Avant d’entamer la critique de ce livre, je voudrai revenir sur les trois critères indispensables pour jauger de la qualité d’un livre issue de l’univers Warhammer 40.000. 

- Le premier, comme pour tous autres livres est la qualité de l’histoire. L’histoire doit être intéressante, avoir de l’intérêt et ne pas tomber dans le scénario pourri de série B. Elle doit être crédible, intéressante, et tenir le lecteur en haleine. 

- Le second critère, est le style de l’auteur. Style d’écriture, richesse du vocabulaire, mais également effets de narration ; en bref, les moyens qu’utilise l’auteur pour mettre en place son histoire. 

- Le troisième critère, c’est le respect du Background avec un grand B, celui de l’univers de Wh40k. L’auteur doit le respecter, s’inscrire dedans, mais il peut aussi y ajouter de larges pans. 


C’est à la lumière de ces trois critères que l’on peut juger d’un bouquin dans l’univers de Wh40k.

Histoire de ne pas vous faire languir trop longtemps, je vais d’ores et déjà donner mon avis sur La Chasse de Voldarius. Si l’on reprend les trois critères précédents, c’est juste de la merde…

Critère 1 : le scénario. L’histoire est tout simplement molle, sans intérêt, et désastreusement répétitive. Des situations similaires de combat se répètent plusieurs fois, sans éveiller de lueur dans les yeux du lecteur. Le scénario est pauvre. 

Les personnages principaux sont fades, réfléchissent comme des junkies défoncés à l’héro, la trame est mal exploitée, et l’auteur ne s’est pas documenté ni sur l’aspect des lieux, ni sur les capacités et compétences des leaders, ni sur l’intérêt tactique des situations mises en avant. Les réflexions tactiques, vu que le bouquin parle de batailles, sont du niveau d’une huitre sur le point d’être avalée un soir de réveillon.

Critère 2 : les effets de narration. Bon, bah, Andy est écrivain autant que mon chien. Son style est franchement pas terrible, moins chiant que du Swallow mais simplet. L’histoire est racontée de manière linéaire, sans effets, en suivant les deux capitaines SM, ou l’aide de camp de Voldarius. Classique me direz vous, mais ça n’apporte rien à une histoire fadasse.

Vu que l’un des personnages traque Voldarius depuis 10 ans, on aurait aimé revoir par moment les différents affrontements, sous forme de Flashback pendant qu’évoluait la trame principale, un peu comme dan Ravenor 3. 

Critère 3 : le Background de 40k. Il n’est pas respecté, les capitaines ont déjà du mal à se diriger eux même, alors ils oublient de diriger leurs troupes. De temps en temps, ils sortent une ou deux banalités. 100 astartes loyalistes affrontent 300 Chaoteux accompagnés de l’Alpha Legion et de milliers de rebelles de face dans une plaine et les marrav’ sans effort. Les Thunderhawk ont des capacités de transport ahurissantes et mouvantes. Les SM attaquent en dehors des fortifications et foncent ensuite dans les lignes de défense (2 fois !!). Le Lieutenant de Voldarius et Voldarius lui-même sont débiles, après plusieurs millénaire. La carte de la région qui augmente considérablement le prix du bouquin (puisque le livre vaut 16€) est sans intérêt. Ce bouquin est une aberration fluffique.

Donc la lumière de ces trois critères, ce livre est une grosse bouse, qui nous permet juste de confirmer qu’être un personnage spécial space marines, c’est surtout être une buse en stratégie et en leadership. Korsarro et Shrike sont nuls, charismatiques comme deux hamsters nains mâles en rut, et tellement fins tacticiens que je me suis plusieurs fois demandé s’il existait un Pôle Emploi Space Marine. Il faut l’avoué, j’ai peiné pour finir ce truc… 

2/10

Commentaires

Best of du mois

Parcours ludique d'un gamer (ou racontemavie.com)

L'idée de cette article traîne depuis une éternité dans ma tête et dans mes brouillons du blog. L'idée de départ était de réfléchir à ce glissement qui s'est opéré ces dernières années, pour beaucoup d'entre nous, du jeux de figurines vers le jeu de société. Et puis en réfléchissant à mon parcours depuis le début, je me suis rendu compte que bien d'autres glissements ont déjà eu lieu avant celui-là et que peut-être que tout cela fait partie d'une évolution normale du "hobby".


Je ne sais pas ce qui m'a motivé à reprendre la rédaction de cet article. Peut-être la nouvelle du retour de Specialist Game ou l'arrivée de Betrayal of Calth. Toutefois, le but de l'article a changé. Je ne pense plus finalement que mon hobby ne se soit un jour limité au seul Hobby GW mais qu'en réalité, il est multiple. Je vais donc ici réfléchir à ce qui définit ma passion pour les jeux, comment rétrospectivement s'est construit mon parcours ludique, et peu…

[Guillotine Games] Rising Sun - Open the box

Alors que la France croulait sous la neige, j'ai reçu un petit mail pour m'annoncer l'arrivée imminente de Rising Sun. Puis pendant 3 jours, le colis a été bloqué au centre de tri de la poste (à la sortie de ma ville) et j'ai dû attendre. 3 longues journées pour qu'enfin je puisse aller le chercher au bureau de poste... Mais il est maintenant là.  
Et Cmon (prononcé Simone en vo!) ne fait pas les choses à moitié. L'emballage est parfait, et on est en avance de 3 mois... Parlons maintenant du matos...   

La boite de base : 

La boite de bonus KS (Merci Monolith) :

L'extension Dynasty Invasion : 

L'extension Kami Unbound :


Et enfin, le Monster Pack (en réalité des bonus KS qui vont être disponibles à la vente en magasin).

En cadeau, les châteaux plastiques pour les 2 peuples de Dynasty Invasion. 
Voilà voilà... That's it !! Non, vous voulez voir l'intérieur ?

On commence par le plateau qui a pas mal été décrié pendant le KS mais que personnellemen…

[Guillotine Games] The World of Smog : Rise of Moloch - Open the box

Il y a des jours comme ça où l'on a l'impression que Noël est déjà là, ou de retour une deuxième fois. Après l'arrivée de Rising Sun la semaine dernière, Cmon m'envoie The World of Smog : Rise of Moloch, et ça claque sévère, bien plus que je l'espérais.
Personnellement, l'univers de SMOG me parle énormément. J'adore ce Steam Punk Uchronique au XIXe siècle. Alors, j'ai absolument voulu participer au KS, mais après Rising Sun et Kingdom Death, je n'avais plus de sous. Donc, j'ai fait l'impasse sur deux des extensions. Pour le reste, ... 
On commence cet Unboxing avec la boite de base.
A l'intérieur, un contenu impressionnant de part sa qualité. Mais bon, CMON + Guillotine Games, c'est devenu la norme. 
 Un livre de règle épais, des cartes à foison, et un livre de campagne. Classe !

Au niveau des figs, c'est un peu plus fin que d'habitude, un peu plus petit aussi, mais c'est très réaliste. La qualité est présente. 
Le matér…

[Mythic Games] Mythic Battles : Pantheon - Partie de découverte

Aaahh !! L'autre soir, on a testé Mythic Battles, le dernier KS reçu... (en faite non, j'ai reçu TRUT, juste après, mais ce n'est pas le même budget !!). J'avoue que j'étais, et je le suis toujours super emballé face à ce jeu, et l'idée de le présenter à mes camarades.
On était 5 alors je voulais faire 2 tables, mais Minuit a insisté pour ne pas jouer et est allé chercher les pizzas... (chez Dominos, est-ce qu'on peut seulement parler de pizza ?). Déception déjà, surtout que Minuit voulait pledger le jeu au départ...
Bref, on passe à une partie à 4 joueurs, en 2 vs 2. 

Là, face à l'ampleur des figurines et règles, je décide de ne prendre que les unités de la core box, ce qui nous laisse pas mal de choix. J'explique les règles puis on draft nos unités, plus au feeling qu'au stats. C'est plus simple pour une première partie.

Pour ma part, j'ai obtenu Zeus, Achille, Léonidas et les hoplites. Il y a eu une polémique sur les stats clips qui …

Star Saga, Training Mission B (solo)

Bonjour à tous !
Après un peu de temps nécessaire à la peinture des décors et des figurines pour la partie, j'ai enfin pu faire le scénario d'initiation B de la boîte de base de Star Saga : Eiras Contract. Le premier scénario donnait les bases du jeu (déplacement, fouille, tir, corps à corps, hack). Ce scénario poursuit, et permet de découvrir 3 personnages avec des compétences bien différentes et une manière de jouer particulière, tout en approfondissant le jeu de base. Les ennemis sont toujours les mêmes (techniciens et gardes), le niveau est un peu plus grand. Pour représenter le fait que Dulinski essaye d'ouvrir la porte, les personnages ne pourront s'échapper que quand la carte correspondante sera tirée du deck de Nexus.

On joue donc avec 3 personnages cette fois-ci. Il y a Curby (au premier plan) le robot spécialiste du hacking. Il vole, ce qui lui permet de traverser les obstacles, et est capable de faire une attaque (faible) au corps à corps contre tous les enn…