Accéder au contenu principal

[Plan B] Century

Cette année est sorti un jeu dont le concept m'a beaucoup plu : Century. Le plan de l'éditeur Plan B, formé d'anciens de Philosofia dont la patronne qui est elle même devenue actionnaire majoritaire de TricTrac, est de proposer 3 boites de jeux, indépendantes, mais qui formeront un jeu complet. L'auteur est Emerson Matsuuchi
La première boite est sortie il y a près d'un an, et la deuxième devrait bientôt être en précommande selon Philibert

Century, la route des épices, propose de jouer un marchand d'épices dont le but est de gagner le plus de points de victoire en fournissant des cités en épices. En effet, le gagnant est celui qui a le plus de points à l'issue de l'achat de 5 cartes de cités. Les pièces en métal sont des bonus de points qui visent à encourager l'achat de ce qui est le plus à gauche. 


Première règle, toutes les cartes glissent de la pioche vers la gauche lorsqu'une carte est prise. 

Le sel du jeu repose sur deux systèmes selon moi : 
- L'absence d'argent mais des échanges entre épices qui n'ont pas la même valeur, de la jaune à la marron. 
- Le côté deckbuiding d'achat de cartes actions, de fabrication d'une main pour obtenir les ressources nécessaires. 

Lorsque c'est votre tour, vous pouvez :
- acheter une carte Caravane (les actions), 
- en jouer une, 
- vous reposer pour reprendre tout votre deck. 

Lorsqu'on achète une carte Caravane, il faut mettre une ressource sur chaque carte que l'on ne prend pas jusqu'à attendre celle que l'on veut en partant de la gauche. La première ne nécessitant pas de ressource pour être prise. 


Les cartes Caravanes (cartes actions" consistent en 3 effets :
- Transformer une ressource déjà en main en d'autres,
- Prendre des ressources (semblent les plus rares),
- Échanger une ressource contre d'autres.
On commence la partie avec 3 cartes de base.

Je précise qu'il ne peut y avoir que 10 épices dans notre caravane personnelle au maximum. 

Au final, le jeu est plutôt sympa et serait même plutôt très bon s'il n'y avait jamais eu Splendor. La finalité est la même, mais c'est plus long et moins ergonomique. 

De plus, le matériel qui se veut au top de la qualité ne fait malheureusement pas autant rêver que celui de Splendor. J'y ai joué 4 fois maximum en une année, mais je trouve qu'il a du potentiel, surtout, j'attends la suite car encore une fois, j'adore le concept de base des 3 jeux à assembler m'intrigue énormément. 


Je reviens sur un dernier point : l'ergonomie. 
A la base, je me suis surtout intéressé au jeu, parce que j'essayais de faire un proto de jeu avec un thème assez proche : des marchands qui feraient des achats à chaque vendeur d'une caravane en train d'avancer. 
Les cartes étaient posées horizontalement, et achetait des ressources à l'un pour les vendre à l'autre en fonction de l'offre et de la demande. 
Le but était de gagner le plus d'argent à l'issue du passage de la caravane. Je continue de penser que j'en ferai peut-être quelque chose un jour. 
Bon, pour en revenir à l'ergonomie, après deux ou trois tests, on trouvait que l'un des défauts était de devoir bouger les cartes de la caravane constamment était très chiant. 
Et bah là, c'est le cas, et ça l'est assez.  

Commentaires

Best of du mois

[Black Library] Horus Heresy - L'oeil de Terra

La galaxie brûle sur l'ordre d'Horus, et chaque instant coûte un milliard de vies – mais ce ne fut pas toujours le cas. Il fut un temps, le titre de Maître de Guerre était synonyme d'honneur et de loyauté. Il représentait le parangon de la fierté et de la puissance des légions space marines. Nul ne sait s'il est seulement possible de commencer à comprendre à quel point l'amertume peut venir à bout des esprits les plus inébranlables…
En remontant les fils du destin entremêlés autour des primarchs et de leurs fils, Aaron Dembski-Bowden, Graham McNeill, Gav Thorpe et bien d'autres, tentent d'y voir plus clair, à travers quinze récits, dont le roman court "Aurelian" par Aaron Dembski-Bowden, qui raconte le pèlerinage de Lorgar dans l'Œil de la Terreur.
Le Loup de Cendre et de Feu par Graham McNeill
Cette longue histoire qui nous montre le lien entre l'Empereur et Horus ne m'a pas emballé du tout. C'est sympa mais sans plus. Elle n'ap…

[Zombicide - Rue Morgue] Campagne perso "Supercopter" : Mission Breadcrumbs

On a survolé un petit parc transformé en une sorte de camp. C'était rempli de tentes militaires et évidemment, il y a eu un combat ici. On s'est posé quelques blocks plus loin pour aller l'explorer. S'il y a des cadavres, il y aura des zombies, mais surtout des ressources à prendre.
3e partie de notre campagne de Zombicide de cet été. On joue les mêmes personnages, et on ne les change que lorsqu'ils décèdent. On commence cette mission en niveau de menace jaune même si les héros repartent en bleu. Chacun d'eux à eu le droit de garder un équipement de la partie précédente. 
Nos conditions de victoire sont de trouver les tentes "infirmerie" et "administration" et de prendre tous les objectifs.
Dès le début, j'ai fracassé la porte de gauche à la hache (je ne suis pas pomplar pour rien !!) et je suis entré dans la pièce. J'ai défoncé un Z. Puis Bear a achevé le dernier. 
Enfin, Jane est entrée et un fait un carton dans la pièce voisine av…

[Lui-même] Skull

J'ai déjà parlé de Skull dans un autre post. C'est un jeu à partir de 3 à 6 joueurs pour des parties de 10 à 30 minutes. Mais le jeu est très addictif et vous risquez d'y jouer beaucoup plus longtemps.

Les règles sont simples : il s'agit de lancer des défis dont le but est de retourner des disques, que les joueurs placent devant eux, sans tomber sur un skull.

Chaque joueur a 4 disques dont 3 fleurs et 1 skull.

Lorsque la partie commence, tous les joueurs posent un disque devant eux. Puis le premier joueur (celui qui a gagné la manche précédente ou fait perdre un cercle à un autre joueur) commence. Il peut ajouter un autre disque ou miser sur le nombre de disques qu'il pense pouvoir retourner sans tomber sur un skull. Sachant qu'il doit retourner tous les siens en premier. Le joueur suivant passe ou mise plus, et ainsi de suite. Celui qui est le dernier à miser tente de relever son défi. 
S'il pioche un skull, le défi est raté et il perd l'un de ses 4 d…

[Black Library] Horus Heresy - Le Chemin Céleste - Chris Wraight

Pendant trop longtemps, la Ve Légion a été tenue à l'écart du conflit sanglant qui ravage la galaxie depuis que la trahison de Maître de Guerre a été révélée. Mais ce n'est qu'après que le primarch Jaghataï a été satisfait du fait que la voie qu'il a choisie est juste et honorable que les White Scars se sont lancés au combat. Mais après quatre années d'une guerre d'attrition sans relâche contre la Death Guard et les Emperor's Children, leur moral est au plus bas, et s'ils veulent atteindre Terra à temps pour la bataille finale, ils devront compter sur les exploits de leurs puissants Stormseers.
Objectivement, on ne partait pas sur de bonnes bases avec ce roman. Les derniers récits de l'auteur, sur les White Scars, m'avaient laissé froid... et je m'inquiétais fortement. En fait non. 
Après autant de nouvelles, c'est vrai qu'il est bon de relire un roman. Ensuite, l'évolution des personnages depuis leur première apparition est fran…

Kickstarters en vue !!

Alors que je viens tout juste de recevoir mon numéro de livraison pour Conan, de nouveaux et nombreux projets Kickstarter, que j'attends depuis longtemps, vont être lancés. 
Ces deux prochains mois vont être douloureux mais captivants. Dans l'ordre chronologique, voici ceux qui me titillent : 


On commence par Rise of Moloch, le prochain jeu situé dans l'univers de SMOG. J'attends plus d'infos car c'est le jeu pour lequel j'en ai le moins. D'après les tests d'il y a quelques années, c'est un dungeon crawler mais il y aura plusieurs team. Il était prévu pour le 24 octobre mais la date semble avoir été reportée hier pour une date encore inconnue. Il est distribué par Cmon, et pour les figs, on peut s'attendre à une qualité identique à Zombicide d'autant plus que l'équipe de Guillotine Games semble avoir travaillé aussi dessus. Au passage, les auteurs de l'univers de Smog sont français.


Quelques images quand même car les persos sont…