Accéder au contenu principal

[Hurrican] Kero

Ça y est, mon petit bout a grandi un peu et on retrouve le temps de passer à la ludothèque pour emprunter des jeux et se faire une idée sans avoir ensuite à stocker les jeux ou les revendre ensuite !

Le premier jeu testé, grâce à la ludothèque d'Antony, est Kero de Prospero Hall édité par Hurrican.

Le plateau d'un joueur

Là, le thème est radicalement différent, on est dans un univers à la Mad Max où le carburant (Kéro) est devenu très rare. Il faut essayer de placer ses explorateurs pour découvrir de nouvelles terres, gagner des cartes avec des pouvoirs, recruter des Touareks, ... pour faire le plus de points de victoire.
Mais toutes ces actions consomment du Kéro !! Celui ci est représenté par un camion citerne sablier, très sympatoche !

Les camions citernes

Ces camions ont la spécificité de ne tenir que couché (quand on ne joue pas) ou sur l'arrière (quand on lance les dés, et le Kéro s'écoule). Car oui il s'agit d'un jeu de dés. Chaque carte et terre à découvrir se "gagne" grâce à des symboles (trois céréales sur la première image par exemple) obtenus grâce à des lancers de dés. On lance et relance les dés jusqu'à obtenir le résultat attendu, mais attention un résultat flamme bloque le dé, il n'est alors plus relançable ! Certaines cartes permettent de gagner des dés bonus améliorés, ou des symboles "blé", "acier", ... supplémentaires.

Si on arrive en fin de Kéro le tour est perdu. Il faut faire le plein via un jeton carburant, et ça se fait en tenant le camion à l'envers pendant que l'adversaire nous harcèle avec son lancer de dés. Le plein peut donc être efficace ou non en fonction de la chance de l'adversaire. 

A la fin de la partie on compte les points, les cartes font gagner quelques points, les territoires permettent de gagner plus de points en faisant des combos avec les cartes.

Pour moi le jeu ... est un loupé. L'ambiance est bonne, mais au final le hasard est trop présent pour pouvoir faire une stratégie. Et c'est bien plus long qu'annoncé (30 min pour 2 joueurs, on a mis plus d'une heure).

Pour l'ambiance et le matériel, 5/10. Je suis content de l'avoir testé une fois, mais je n'y rejouerai pas.

Voilà demain je les ramène à la ludothèque, et si on trouve un truc sympa j'en ferai un article ici ! A bientôt donc.

Pour en savoir plus, TRICTRAC.
HagarWulfen : Je rappelle qu'il existe une page qui répertorie l'ensemble des jeux joués ICI

Commentaires

  1. C'est marrant moi j'ai adoré Kero. Tu ne peux pas avoir une stratégie au long terme dès le début de la partie mais tu maîtrises quand même puisque tu peux relancer tes dés à l'infini techniquement. Après, comme tout jet de dé, ça reste de l'opportunisme, mais du coup, on est totalement dans le thème post apocalyptique, non? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose que ça dépend du joueur concerné ! Ma femme comme moi n'avons pas été emballés plus que ça, d'où la note qui reste subjective. En gros il y a pas mal de déjà vu dans d'autres jeux, seul le thème et le matériel sont réellement nouveau. Mais je suis heureux que tu aies apprécié, car le jeu est joli et mérite son public.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Best of du mois

La fin de Warhammer ... et de GW ?

Bon bah voilà, c'est fait ! Ce que je prédisais depuis plus d'un an à qui voulait bien l'entendre, est arrivé. Games Workshop s'est débarrassé du gouffre financier qu'est Warhammer. Warhammer est mort. Ou plutôt Warhammer Fantasy Battle est mort!
En même temps, lorsqu'un jeu coûte aussi cher en développement que coûtait WFB, et qu'il prend autant de place dans les magasins, tout cela pour ne faire que moins de 20% du chiffre d'affaire d'une entreprise, il est évident qu'il faut agir.
Alors Games Workshop a agi. Les suppléments End of Times ont détruit le monde de Battle, et on passe à la suite, tout le monde est mort, sauf Sigmar. Et il revient avec des gars en armure, préparés en secret dans ses laboratoires magiques (manquerait plus que ce soit sur Luna et ça nous rappellerait fortement quelque chose. Bref, c'est une remise à plat du background et de l'imagerie du monde de battle... non de Sigmar...!

Games Workshop vise avant tout le ma…

2019, l'âge d'or de Games Workshop et de sa clientèle ?

Depuis quelques jours, il y a plein de sujets desquels je souhaite parler sur le blog. Je ne sais pas, c'est sans doute de voir M. Phal discuter du marché du jeu sur Youtube, ou l'article d'Alias sur le blog de Rafpark, ou  la dernière vidéo de La Voie des Jeux. Bref, tout le monde y va de son analyse et j'ai moi aussi envie de donner mon avis. 

Je vais commencer par revenir sur l'article d'Alias en ajoutant des détails aux commentaires que j'avais laissé. Le lapin (Alias) qui nous propose par ailleurs un article hyper intéressant sur l'ensemble de l'histoire de la marque, pense voir aujourd'hui un renouveau dans les choix de GW, un retour aux sources et un nouvel engouement du public... Bref, pour lui, on est presque de retour vers un âge d'or de la marque, plus proche des envies de ses clients. 

Je lui répondais en gros avec les idées que je vais développer ici. 
Pour ma part, j'ai l'impression d'une fuite en avant pour faire …

Kingdom Death - Lantern Year 3

Pharos vivait paisiblement. Il arriva cependant un jour où la nourriture vint à manquer... Il fallut repartir à la chasse. Quatre des villageois se proposèrent pour celle-ci : Rémus et Romulus, les deux jumeaux, ainsi que Lantern et Stone. Leur équipement était de meilleure qualité entre les 2 haches, le katar, et les vêtements en cuir ou en peau de lion. 

Nos chasseurs s'éloignèrent du camp, traversèrent la mer d'herbes d'or en suivant la trace du lion et y gagnèrent du courage sauf Rémus. Romulus devint audacieux et se prépara à recevoir la bête (+1 vitesse une fois mais également de l'Insanity). 

Lantern changea de chemin pour une piste désertique. Dans la nuit, elle rêva du lion en train de la dévorer. Lorsque Rémus prit la tête, Stone tomba dans un trou où elle perdit son pagne en remontant. 

Enfin, ils découvrirent le monstre...

Le lion tenta d'attraper Romulus caché dans les hautes herbes (il a déjà +1 en évasion et +2 pour les hautes herbes). Par vengeance, …

Kickstarters en vue !!

Alors que je viens tout juste de recevoir mon numéro de livraison pour Conan, de nouveaux et nombreux projets Kickstarter, que j'attends depuis longtemps, vont être lancés. 
Ces deux prochains mois vont être douloureux mais captivants. Dans l'ordre chronologique, voici ceux qui me titillent : 


On commence par Rise of Moloch, le prochain jeu situé dans l'univers de SMOG. J'attends plus d'infos car c'est le jeu pour lequel j'en ai le moins. D'après les tests d'il y a quelques années, c'est un dungeon crawler mais il y aura plusieurs team. Il était prévu pour le 24 octobre mais la date semble avoir été reportée hier pour une date encore inconnue. Il est distribué par Cmon, et pour les figs, on peut s'attendre à une qualité identique à Zombicide d'autant plus que l'équipe de Guillotine Games semble avoir travaillé aussi dessus. Au passage, les auteurs de l'univers de Smog sont français.


Quelques images quand même car les persos sont…

[GW-Warhammer 40.000] Liste d'armée Tau V8

Depuis quelques semaines, je me suis lancé dans la lecture du Codex Tau. Dans l'euphorie du moment, j'ai repris les règles de la nouvelle édition, me suis remis à la lecture d'avis stratégiques sur diverses forums et regardé les vidéos de French Wargames Studio sur YouTube. Que ce jeu est devenu complexe. Les règles font 6 pages, mais les codex sont devenus bien trop compliqués pour les joueurs occasionnels comme moi !!

Dans la foulée, j'ai ressorti mes figs et converti deux trois trucs pour changer quelques armes. J'ai pondu cette liste avec le site ALN. Très pratique d'ailleurs... Voici donc une liste à 2000pts, que je pense efficace (mais pas sûr du tout...).

Il n'y a plus qu'à peindre 11 figs, et surtout trouver des adversaires pour jouer car de par chez nous, plus personne ne joue à 40k. Bref, si vous êtes sur Paris ou MLV et que vous voulez organiser une partie cet été pendant les vacances scolaires, en magasin ou autre, je suis partant. Mais att…