Accéder au contenu principal

[Black Library] Horus Heresy - Le Chemin Céleste - Chris Wraight


Pendant trop longtemps, la Ve Légion a été tenue à l'écart du conflit sanglant qui ravage la galaxie depuis que la trahison de Maître de Guerre a été révélée. Mais ce n'est qu'après que le primarch Jaghataï a été satisfait du fait que la voie qu'il a choisie est juste et honorable que les White Scars se sont lancés au combat. Mais après quatre années d'une guerre d'attrition sans relâche contre la Death Guard et les Emperor's Children, leur moral est au plus bas, et s'ils veulent atteindre Terra à temps pour la bataille finale, ils devront compter sur les exploits de leurs puissants Stormseers.

Objectivement, on ne partait pas sur de bonnes bases avec ce roman. Les derniers récits de l'auteur, sur les White Scars, m'avaient laissé froid... et je m'inquiétais fortement.
En fait non. 

Après autant de nouvelles, c'est vrai qu'il est bon de relire un roman. Ensuite, l'évolution des personnages depuis leur première apparition est franchement intéressante et lorsque l'on remet en perspective les 3 nouvelles et les 2 romans, l'auteur nous a produit une fresque intéressante sur les White Scars.

Même si l'on connaît déjà la fin, SPOILER ALERT !! à savoir que les White Scars seront sur Terra pour le combat final, on a envie de savoir comment ils réussiront à se sortir du piège dans lequel les Emperor Children et la Death Guard les ont mis. L'histoire du bouquin est intéressante sans être transcendante.

On niveau du background sur les White Scars, on en découvre de plus en plus, ainsi que sur l'Empereur. De l'autre côté, les Emperor Children et les Death Guard sont bien décrits même s'ils apparaissent de plus en plus comme ayant fait le mauvais choix.

Verdict, un roman à lire, mais pas le roman ultime. A lire surtout en relation avec les nouvelles et l'autre roman sur les White Scars.
NOTE : 7/10



Commentaires

Best of du mois

La fin de Warhammer ... et de GW ?

Bon bah voilà, c'est fait ! Ce que je prédisais depuis plus d'un an à qui voulait bien l'entendre, est arrivé. Games Workshop s'est débarrassé du gouffre financier qu'est Warhammer. Warhammer est mort. Ou plutôt Warhammer Fantasy Battle est mort!
En même temps, lorsqu'un jeu coûte aussi cher en développement que coûtait WFB, et qu'il prend autant de place dans les magasins, tout cela pour ne faire que moins de 20% du chiffre d'affaire d'une entreprise, il est évident qu'il faut agir.
Alors Games Workshop a agi. Les suppléments End of Times ont détruit le monde de Battle, et on passe à la suite, tout le monde est mort, sauf Sigmar. Et il revient avec des gars en armure, préparés en secret dans ses laboratoires magiques (manquerait plus que ce soit sur Luna et ça nous rappellerait fortement quelque chose. Bref, c'est une remise à plat du background et de l'imagerie du monde de battle... non de Sigmar...!

Games Workshop vise avant tout le ma…

Kickstarters en vue !!

Alors que je viens tout juste de recevoir mon numéro de livraison pour Conan, de nouveaux et nombreux projets Kickstarter, que j'attends depuis longtemps, vont être lancés. 
Ces deux prochains mois vont être douloureux mais captivants. Dans l'ordre chronologique, voici ceux qui me titillent : 


On commence par Rise of Moloch, le prochain jeu situé dans l'univers de SMOG. J'attends plus d'infos car c'est le jeu pour lequel j'en ai le moins. D'après les tests d'il y a quelques années, c'est un dungeon crawler mais il y aura plusieurs team. Il était prévu pour le 24 octobre mais la date semble avoir été reportée hier pour une date encore inconnue. Il est distribué par Cmon, et pour les figs, on peut s'attendre à une qualité identique à Zombicide d'autant plus que l'équipe de Guillotine Games semble avoir travaillé aussi dessus. Au passage, les auteurs de l'univers de Smog sont français.


Quelques images quand même car les persos sont…

[FFG] Fallout

A l'heure où j'écris ces lignes, il me reste encore 19 brouillons à compléter pour les publier sur le blog car pour tout vous dire, même si je n'ai pas touché un pinceau depuis plusieurs semaines, nous jouons régulièrement et les nouveaux jeux sont légions... Et à côté de ça, j'ai de moins en moins de temps à consacrer au blog avec l'aménagement de la maison, le travail et ma fille. 
Dernière acquisition de Minuit, fan absolu du jeu vidéo : Fallout de Nathan Hajek et Andrew Fischer est un jeu narratif de Fantasy Flight Games.

Loin de moi l'envie de vous décrire toutes les règles de ce jeu mais en gros, vous jouez un personnage parmi 4 dont le but est d'explorer les terres désolées du jeu vidéo Fallout 3. C'est un jeu narratif à scénario.

Les tuiles à explorer sont tirées parmi plusieurs séries en fonction de la mission, puis placées aléatoirement. Votre personnage va donc se déplacer, se battre, explorer, rencontrer des gens sur ces hexagones. Pendant …

[Horus Heresy] Classement général jusqu'au 41e tome

Après la lecture du 41e tome en français de la série, je me suis dit qu'il était temps d'effectuer un classement personnel de tout ces bouquins. Donc, 3 catégories :
+++ : les must have, tout simplement car ils sont bien écrits, font avancer la trame générale ou ont une intrigue intéressante.
+ : les moyens, pas forcément bien écrits ou même intéressants mais utiles pour l'intrigue générale,
-: les grosses daubes inutiles, les livres qui me font une sorte de fussoir.

Avant de déclencher une flopée d'insultes en tout genre, ce n'est que mon avis. Pour plus de détails, allez lire les critiques.


+++ L'ascension d'Horus Les faux dieux Fulgrim Légion Un millier de fils Le premier hérétique Prospero brûle Les morts oubliés La bataille de Calth Félon Imperium Secondus Le maître de l'humanité
+ La galaxie en flamme La fuite de l'Eisenstein Mechanicum Délivrance perdue Signus Demonicus Chronique de l'hérésie L'âge des ténèbres Les ombres de la traîtrise L'ange exterminat…

[SorryWeAreFrench] Greenville 1989

Ouah !! Déjà presque un mois sans article. Je n'ai pas eu le temps d'en faire avec les livrets et l'installation après le déménagement. Mais bon, on s'approprie les lieux petit à petit et la salle de jeu est déjà prête bien qu'il me manque encore un atelier pour la peinture. 
Sinon, on joue maintenant tous les mardis, et on ne manque pas de place. Il y a deux semaines, on a testé Greenville 1989, dernier en date des jeux de discussions autour de cartes oniriques et pour le coup, parfois bien glauques, publié par SorryWeAreFrench

Ici, il s'agit d'un jeu coopératif visant à tous survivre au cœur du plateau en réussissant à deviner 4 cartes qui forment un chemin vers la sortie.
A chaque manche, les joueurs racontent une histoire correspondant aux cartes devant eux (au départ, une seule). Nous, on l'a joué très roleplay avec des histoires assez oufs et flippantes mais finalement, on a beaucoup rit. 
Un joueur différent est choisi pour être le Guide et ch…